Amerique du Nord Tacle de Blatter à Ronaldo : le président de la Fifa se trahit

sepp« Cela montre clairement le respect et la considération qu’a la FIFA pour moi, mon club et mon pays. Tout s’explique maintenant. Je souhaite à M. Blatter une saine et longue vie pour qu’il puisse continuer, comme il le mérite, de profiter du succès de ses équipes et joueurs préférés », c’est ainsi que Cristiano Ronaldo répondait aux propos du président de la Fifa qui, récemment,  se moquait du joueur portugais et présentait Lionel Messi comme l’enfant idéal, devant des étudiants de l’Oxford Union. Plus qu’une simple réaction, les mots de Ronaldo peuvent bien cacher quelque chose.

Les propos de Cristiano Ronaldo peuvent être interprétés  comme  des révélations sur les dessous de la gestion du football par la Fifa. En effet, lorsqu’on décrypte chaque mot du Portugais, on réalise que, même en étant mesuré dans ses propos, Ronaldo adresse des messages codés à Sepp Blatter.

Quand Blatter se trahit

Quand Ronaldo dit par exemple qu’il souhaite à M. Blatter de « continuer, comme il le mérite, de profiter du succès de ses équipes et joueurs préférés », on comprend tout de suite qu’il met au grand jour mais de manière voilée les jeux de coulisses qui se font entre le Président de la Fifa et « ses équipes et joueurs préférés ». Les mots de Cristiano, s’ils n’avaient quelque autre prétention, peuvent vouloir dire que M. Blatter a des équipes de son choix et des joueurs qu’il aime bien au point de souhaiter les avoir « comme enfants ». En d’autres termes, Blatter aide des équipes et des joueurs contre espèces sonnantes et trébuchantes.

C’est donc facile de comprendre pourquoi certaines équipes doivent toujours passer au détriment d’autres. S’il faut même mettre à contribution l’arbitrage, on ne lésinerait pas sur les moyens.

Les « joueurs préférés » de M. Blatter sont combien au total ? Difficile de le savoir. Une certitude toutefois : Messi est le joueur le plus aimé du patron du football mondial. Tous les moyens seraient donc bons pour que l’Argentin reçoive son cinquième ballon d’or. Que ceux qui n’en voudraient pas se préparent d’ores et déjà à rougir.

Pas donc étonnant si George Weah est le seul joueur africain à avoir obtenu le ballon d’or !

Sepp Blatter, en affichant clairement sa préférence pour des joueurs et des équipes, n’a-t-il pas ainsi trahi les vraies raisons qui expliquent que l’Afrique n’atteigne jamais un certain niveau en Coupe du monde ? Inutile de revenir sur les multiples problèmes d’arbitrage souvent dénoncés par les équipes africaines en Coupe du monde.

Les dernières déclarations de Sepp Blatter visant à faire croire à plus de places à l’Afrique et à l’Asie en Coupe du monde, ne seraient donc que des discours de campagne pour 2015.

 

 

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

2 Commentaires

  1. Komi Afidegno

    Le balon d’or est basé sur ds critere ne fezon pa le choz en fntion du mérite de chac1 ie doné a César ceki est a lui

  2. F*ckin? tremendous things here. I?m very glad to see your article. Thanks a lot and i am looking forward to contact you. Will you kindly drop me a mail?

Comments are closed.