Afrique Algérie-Burkin Faso : Dagano appelle au fair play

mouNon utilisé par Paul Put lors de la rencontre aller, Moumouni Dagano,  fait partie du voyage de Blida.

S’il n’est plus le choix numéro un du sélectionneur dans l’attaque des Etalons, l’attaquant d’Al Sailiya a une expérience indéniable et reste au service du collectif. Il analyse le match aller.

« Nous avons été moyens ce jour-là. Nous n’avons pas montré notre véritable visage. Je ne sais pas pourquoi : Peut-être la très forte pression. Nous avons joué chez nous devant une affluence record… Le 19 novembre à Blida, les rôles seront inversés. Si nous sommes éliminés, les spécialistes diront que c’est normal ; si c’est l’Algérie tout le monde parlera de grosse surprise », a indiqué l’ancien attaquant de Sochaux sur le site de la Caf.

Les deux équipes ayant une chance de se qualifier pour le mondial brésilien, la rencontre sera tendue. L’Etalons lance un appel de fair play :

« Je profite de cette occasion pour lancer un appel au fair- play à tous les Algériens. Que le Burkina gagne ou que ce soit l’Algérie, pour moi c’est la même chose. Le plus important est de bien représenter le continent au Brésil. J’espère que le fair-play sera à l’honneur et qu’on se salue à la fin, car ce n’est qu’un match de football»

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com