Afrique Algérie-Burkina Faso : La sécurité renforcée, les supporters indélicats avertis !

police2L’Algérie met le bouché double pour éviter des débordements ce 19 novembre lors du match retour du dernier tour qualificatif pour la Coupe du Monde 2014.  Les Fennecs qui reçoivent les Etalons du Burkina Faso seront poussés à la victoire par un public fortement mobilisé. Blida, la ville d’accueil évite d’être le théâtre d’affrontements avant, pendant et après ce match à l’issue duquel, un des deux pays verra son rêve brésilien lui échapper.

Environ 10.000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour assurer la sécurité des personnes et des biens à l’intérieur et aux alentours du stade. Ces éléments des forces de l’ordre et de sécurité sont appuyés par un parc automobile fourni (500 véhicules).  Des chiens renifleurs ainsi que des hélicoptères seront également mis à contribution pour assurer un bon déroulement de la rencontre.

« Les éléments de la Gendarmerie nationale veilleront à la quiétude des citoyens et à la fluidification de la circulation automobile. Les Unités spéciales accompagneront l’équipe adverse », a indiqué, à l’APS, le commandant Farid Sekkak du groupement territorial.

Battus  (3-2) lors du match aller au Birkina Faso, la presse locale ainsi que les supporters des Verts,  qui ne décolèrent pas, avaient longtemps fustigé la prestation de M. Janny Sikazwe, l’arbitre de la rencontre.  Ces mesures de sécurité prises par l’Algérie  dissuaderont-elles les fauteurs de trouble ?

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com