Indonésie: Mort subite du Camerounais Salomon Bengondo

SalomonBengondoC’est le Syndicat national des footballeurs du Cameroun qui annonce la triste nouvelle sur son site Internet : Salomon Bengondo est mort. Le footballeur  camerounais âgé officiellement de 26 ans est décédé le 29 novembre 2013. « Mort subite », croit savoir le rédacteur de l’article qui s’appuie sur le témoignage d’un membre de l’Association indonésienne des footballeurs professionnels. Michel Gotcha raconte que « Salomon s’est mis à vomir et il est tombé ».

Rigobert Salomon Guy Bengondo était sans  club depuis la fin de la saison 2011-2012. Selon le Synafoc, le natif de Yaoundé  avait dû arrêter de jouer avec le Persipro Bond-U son dernier club parce qu’il n’était plus payé. L’attaquant ne recevait plus ni salaires ni primes. Le principal syndicat de footballeurs du Cameroun signale que  « pendant toute une saison passée dans les rangs du Persipro Bond-u, Salomon Bengondo n’aurait perçu que 20% de sa prime de signature et presque pas de salaire ». Bengondo avait auparavant joué pour le Psis Samarang, le Persih Tembilahan, le Persikota Tangerang, tous des clubs indonésiens

Arnaud Ntchapda