Afrique Mondial 2014 – Interview: Joseph Antoine Bell commente le tirage des Africains

Joseph Antoine BellL’ancien international camerounais, Joseph Antoine Bell, a suivi avec intérêt le tirage au sort du 6 décembre dernier. Pour lui, le Nigeria, la Côte d’Ivoire et le Cameroun ont des chances d’accéder au second tour. Il reste dubitatif quant aux chances des « Black stars » du Ghana et des « Fennecs » d’Algérie. Interview. 

Il se dit que le Ghana est tombé dans le « groupe de la mort ». Est-ce votre avis ?  

Oui. Le Ghana est dans un groupe difficile avec celui de l’Angleterre et de l’Italie. C’est vrai qu’il faut que le Ghana se motive. Les Ghanéens peuvent toujours déclarer qu’ils peuvent passer, c’est tout à fait normal d’ailleurs, mais il n’en demeure pas moins qu’ils sont dans un groupe extrêmement difficile  avec le Portugal, l’Allemagne et les Etats-Unis. Aucune de ces trois équipes n’est facile à battre. Le Ghana le sait. Il lui faudra donc se préparer, mais en sachant aussi qu’aucune de ces équipes ne peut déclarer par avance pouvoir battre le Ghana facilement. Le Ghana devra arriver avec suffisamment de sérénité. Ce sont trois matches très difficiles que le Ghana aura à jouer. C’est bien qu’ils soient optimistes, mais ce serait aussi bien qu’il soit en même temps serein et lucide.

Vous trouvez vous aussi que le tirage a été favorable au Nigeria et à la côte d’Ivoire ?

Surtout au Nigeria. Son tirage est favorable. Le Nigeria est avec l’Argentine, mais il a déjà rencontré cette équipe en 1994 et 2010. On peut penser que les Nigérians ont retenu des leçons de leur dernière confrontation. Mais là ils sont avec la Bosnie et l’Iran. Je suis certain que la Bosnie n’est pas supérieure au Nigeria et je crois que le Nigeria peut s’avérer supérieur à l’Iran. Non pas que le Nigeria aurait un seul match à jouer, mais il faut être capable de battre l’Iran.

La Côte d’Ivoire a un tirage que je qualifierais d’honnête après les tirages de 2006 et 2010 qui étaient véritablement délicats pour ne pas dire difficile. On se souvient que même si elle a été éliminée, elle a obtenu quatre points en 2010 et si je ne me trompe pas, quatre autres points aussi en 2006. La Côte d’Ivoire cette fois va avoir à faire à trois adversaires qui à mon sens sont à peu près les mêmes. C’est-à-dire qu’ils ne lui sont pas supérieurs. Ce qui fait que la Côte d’Ivoire a une réelle chance de pouvoir passer. Plus que le Ghana, la Côte d’ivoire en plus de sa préparation générale devra avoir une préparation de matches où règne la concentration.

Que dites-vous du groupe de l’Algérie ?

L’Algérie me semble quand même dans un groupe compliqué pour elle. Certains analystes ne tiennent pas compte des adversaires. Ou plutôt de l’équipe pour laquelle ils analysent. Dans ce groupe, il y a la Belgique, la Russie et la Corée du Sud  Mais je sais déjà que la Belgique est supérieure à l’Algérie et que la Russie devrait pouvoir l’être aussi. Ça va être compliqué pour l’Algérie parce qu’il y a ces deux grosses équipes pour le niveau algérien. Cela fait qu’il faudra pour les Algériens réussir un miracle et demi. Réussir un miracle contre la Russie et le demi-miracle ce serait le bon résultat contre la Corée du Sud.

Qu’avez-vous pensé en découvrant l’identité des adversaires des Lions indomptables du Cameroun ?

Quitte à aller en Coupe du monde, il vaut mieux tomber sur le pays organisateur. Surtout quand celui-ci s’appelle le Brésil. Le Cameroun a une certaine histoire avec le Brésil. Ce qui fait que ce tirage au sort-là est une bonne chose. On va en Coupe du Monde, on joue au football pour la gloire entre autres choses. Le Cameroun en tombant contre le Brésil est assuré de la gloire. Maintenant, sur le plan purement sportif, le Cameroun aurait pu aussi plus mal tomber.

Globalement, c’est un bon tirage puisque sur le plan de la gloire, on l’a. Sur le plan du sport, la chance nous a donnés des adversaires qui ne nous sont pas supérieurs, mais je tiens à rappeler qu’ils ne nous sont pas inférieurs non plus. Il va falloir pour le Cameroun, gérer le côté psychologique de ce tirage qui fait que pour les Camerounais, le Brésil c’est le Brésil, mais on n’en attend quand même pas moins que l’équipe fasse un exploit (rires). Dans le même temps, le Mexique et la Croatie ne font pas forcément recette. Conséquence, tout le monde croit que ce doit être des matches gagnés d’avance. C’est une grosse erreur que l’entourage et l’encadrement de l’équipe du Cameroun ne devront pas forcément commettre.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports