Afrique du Sud Cyclisme / Cameroun : la tropicale Amissa Bongo passera par Ebolowa

tropicale14Le Cameroun de nouveau sur le parcours de la « Tropicale Amissa Bongo ». Le 13 janvier 2014, le peloton de cette épreuve, leader des courses cyclistes professionnelles en Afrique, fera une incursion à Ebolowa. Pour la 9ème édition, les coureurs partiront de Bitam, atteindront la ville frontalière camerounaise d’Eboro avant de terminer leur course sur les pistes du chef-lieu de la région du Sud.

Mardi 10 décembre 2013, une réunion s’est tenue à Ebolowa. Le gouverneur du Sud, les autorités gabonaises, le secrétaire général de la fédération gabonaise de cyclisme et le responsable du projet « Tropicale Amissa Bongo » pour le Gabon ont travaillé sur l’aspect protocolaire de l’événement. Il a été question de fermer les nids de poule qui parsèment le tronçon Eboro-Ebolowa. Les organisateurs ont obtenu de l’Etat camerounais l’autorisation de survoler l’espace aérien concerné. Pour le premier vice-président de la Fédération camerounaise de cyclisme, le passage de l’ « Amissa Bongo » n’a que des avantages pour son pays.

Beaucoup d’avantages pour le Cameroun

« Il apporte une reconnaissance internationale de notre fédération et nous fait gagner en expérience. Accueillir des coureurs professionnels est aussi un plus. Le fait qu’elle soit  organisée avec une rigueur que l’on ne retrouve que sur épreuves plus réputées comme les Tours de France ou d’Espagne est un autre avantage. Et encore. Il y a des commissaires de l’Union cycliste internationale, des tests anti-dopage notamment », signale encore avec admiration Honoré Yossi. En 2013, le passage de la Tropicale au Cameroun a pris la forme d’un critérium organisé à Yaoundé et d’une arrivée jugée à Ebolowa.

La Tropicale Amissa Bongo est une compétition cycliste internationale par étapes organisée au Gabon Elle fait partie de l’Uci Africa tour en catégorie 2.1. La Tropicale Amissa Bongo est créée en 2006 en l’honneur d’Amissa Bongo, la fille du président du Gabon d’alors, Omar Bongo. Organisée à  la fin du mois de janvier, la course attire principalement des équipes nationales africaines, mais aussi quelques équipes professionnelles européennes, et notamment françaises –voir les participants de l’édition prochaine. Celles-ci voient dans cette course l’occasion de parfaire en compétition leur préparation pour la saison européenne. Le budget de la Tropicale Amissa Bongo s’élève à deux milliards de Francs Cfa.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports