Brésil 2014 Brésil/Manifestation anti-Mondial: Un jeune, blessé par balles, sort du coma

Un jeune homme de 22 ans a blessé par balles par les forces de l’ordre en marge d’une manifestation anti-Mondial au Brésil samedi à Sao Paulo. Ce lundi, les médias brésiliens annoncent qu’il est sorti lundi du coma mais reste dans un état grave.

Brasil-2014 (1)Son nom : Fabricio Proteus Chaves. Selon Folha de Sao Paulo, il avait été touché par deux tirs, au thorax, provocant une hémorragie interne, et à l’aine, selon l’hôpital Santa Casa où il est soigné. Il n’est plus sous assistance respiratoire mais son état est toujours jugé grave. La police militaire soutient que le jeune homme s’est enfui alors qu’elle comptait l’interpeller. Elle l’a rattrapé et a trouvé dans son sac à dos du matériel explosif. « Près d’une pompe à essence, l’homme a sorti un cutter de sa poche et a affronté un des policiers« , avance le secrétariat de la Sécurité publique de Sao Paulo. Un des policiers manque de tomber au sol et c’est alors que ses collègues ont tiré sur le manifestant, précise-t-elle.

Des images de vidéosurveillance diffusées par Globo montrent des policiers poursuivant un homme puis une algarade sans qu’il soit possible de voir à quel moment les balles ont été tirées. Quelque 2.500 personnes ont protesté samedi à Sao Paulo contre les frais engagés pour l’organisation du Mondial-2014 au Brésil (12 juin-13 juillet). La manifestation pacifique s’est terminée par des actes de vandalisme, avec l’incendie de la voiture d’une famille, la destruction d’un véhicule de police et de plusieurs vitrines de commerces. 128 personnes ont été arrêtées puis relâchées dimanche, selon la presse locale. Sous le mot d’ordre « la Coupe du monde n’aura pas lieu« , la première journée de mobilisation anti-Mondial convoquée dans 36 villes du Brésil par le mouvement contestataire Anonymous a échoué, mobilisant quelques milliers de personnes seulement. Ce galop d’essai était considéré comme un premier test de l’humeur sociale du pays ébranlé par une fronde sociale historique en juin 2013, en pleine Coupe des Confédérations de football.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports