Amerique du Nord USA : Le Super Bowl ou le rendez-vous du football et du trafic d’êtres humains

Drogue, alcool, prostitution, trafic d’enfants… des affaires qui marchent souvent aux Etats Unis lors des grands événements sportifs. Et cette année encore, des réseaux de prostitution d’enfants et de personnes vulnérables peaufinent déjà des stratégies pour faire de bonnes affaires lors du Super Bowl, c’est-à-dire la grande finale du championnat du football américain.

Super BowlC’est ce dimanche 2 février qu’aura lieu la grande finale du championnat de football américain, dans le New Jersey. L’heure est à la fois à fête et à l’inquiétude. En effet, des moments comme celui-ci sont pour les réseaux de prostitution d’enfants une belle occasion pour faire des prises. De quoi inquiéter les élus américains. « Dans moins d’une semaine, le New Jersey (est) accueillera le Super Bowl, et outre les fans enthousiastes, l’Etat se prépare aussi à l’arrivée probable de trafiquants américains et internationaux« , a déclaré le républicain Christopher Smith lors d’une audition à la Chambre des représentants.

M. Smith a fondé son inquiétude sur l’expérience de 2010 où, lors du Super Bowl, plus de 10.000 femmes et filles exploitées furent emmenées à Miami. « Nous savons d’expérience que tous les événements sportifs, surtout le Super Bowl, sont des aimants pour le trafic sexuel« , a-t-il dit.

Le gouvernement américain sur la défensive

Aux grands maux, les grands remèdes. C’est tout le monde qui sera mis à contribution pour lutter contre le phénomène ce dimanche. Le gouvernement américain et des associations de lutte contre la prostitution entendent utiliser l’événement, qui se déroulera dans l’immense stade Metlife dont la capacité est de 82.500 sièges, pour sensibiliser la population mais aussi les acteurs du secteur du tourisme: compagnies aériennes, compagnies de cars, et chaînes hôtelières. Un nouveau programme du gouvernement fédéral, Blue Lightening, a permis de commencer à former les employés de plusieurs compagnies, dont Delta Airlines.

Ainsi, par exemple, les personnels des hôtels situés autour du Super Bowl de cette année ont été formés pour repérer d’éventuelles victimes de prostitution. « Les chambres d’hôtel sont les endroits préférés pour la vente d’enfants car les exploiteurs pensent qu’ils y sont anonymes, ils ont l’impression que ce n’est pas risqué« , explique dans une déclaration écrite Carol Smolenski, directrice de l’ONG spécialisée ECPAT-USA.

« Toutes les victimes de trafic doivent forcément être transportées« , explique Christopher Smith qui précise que « les personnels navigants sont les mieux placés pour repérer un trafic potentiel et appeler un numéro spécial ou informer le pilote pour qu’il puisse alerter les autorités« . Cette sensibilisation a permis le démantèlement d’une cellule de trafic de 82 enfants depuis la République dominicaine vers les Etats-Unis. Une hôtesse de l’air, Nancy Rivard, avait alerté les autorités. Elle est depuis devenue la présidente de l’association Airlines Ambassadors.

 Source: huffingtonpost.fr

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports