Belgique Belgique-Standard/ Mpoku : « Personne ne peut nous battre »

imagesLe Standard de Liège accueille Zulte-Waregem pour le compte de la 25ème journée de la Jupiler Pro League. Pour ce match au sommet du championnat belge, le Standard peut compter sur l’un de ses hommes en forme du moment, Paul-José Mpoku. Le milieu de terrain qui s’est érigé comme grand artisan de la bonne forme des Rouches en championnat, fait beaucoup parler de lui, ces derniers jours. Le jeune belge d’origine congolaise (RDC) est présent sur le terrain tout comme dans les médias.

« Je me sens bien. Le coach me donne un rôle qui me convient. Défensivement, je dois toujours faire le même travail, comme tout le monde. Mais offensivement, je suis plus libre de faire ce que je veux. C’est grâce à cela que mes performances sont très bonnes en ce moment. Mais cela vaut aussi pour les autres médians. Cela fait longtemps que je n’ai plus mis de coup-franc. Peut-être que je les garde pour les playoffs… », a confié le joueur âgé de 21 ans, comme le rapporte La Dernière Heure.

Mais même si le Standard caracole en tête du championnat, à six journées de la fin de la phase classique, Mpoku se refuse à évoquer le titre : «Tout peut aller tellement vite dans les play-off. On l’a déjà vu par le passé. Malgré nos dix points d’avance, il n’y a rien de fait. Cependant, notre rival le plus sérieux, c’est nous-mêmes. Si on reste organisé, personne ne peut nous battre! Rester concentré et ne pas faire preuve d’arrogance, voilà la clé du succès.»

L’international espoir, lié au club liégeois jusqu’en 2015, entamera cet été sa dernière année de contrat. Après l’échec des négociations en décembre, le joueur semblait se diriger vers un départ. Mais aux dernières nouvelles, Il devrait prolonger avec les Rouches. « En décembre, j’avais dit qu’il y avait 95% de chances que je ne résigne pas (NdlR: les négociations avec la direction étaient interrompues). La direction a repris les négociations. Je reste ouvert. Mais on verra en fin de saison. Je ne veux pas parler contrat maintenant. En début de saison, j’en ai parlé et je n’étais pas bien dans ma tête. Je préfère ne pas y penser pour être libéré, concentré sur mon jeu. Y a-t-il plus de chances que je reste ? On verra en fin de saison. Et en cas de qualification pour la C1 ? On verra en fin de saison… »

Le natif de Kinshasa n’a pas manqué de revenir sur le dernier mercato. « Oui, j’ai eu des offres, mais tant le Standard que moi, nous avons refusé. Le projet du Standard m’intéressait plus; je voulais rester. Longtemps ? Pourquoi pas ? C’est ma ville, mon club… Je me sens bien ici. Mais parfois, ce n’est pas bon de rester dans son confort. Je partirai, mais je ne sais pas quand. »

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com