Afrique [Exclu] Interview avec Yves Sawadogo: promoteur de la Nuit du Football Africain

On vous l’annonçait depuis la semaine écoulée. La Nuit du Football Africain, un événement africain de récompense des meilleurs acteurs du ballon rond continental sera à sa deuxième édition le 22 mai prochain à Abidjan en Côte d’Ivoire. Pour en savoir plus, nous avons rencontré pour vous, Yves Sawadogo, le promoteur de l »événement.

sawadogoNFALa Nuit du Football Africain, édition 2 a été lancée mardi dernier à Abidjan (Côte d’Ivoire). A quoi peut-on s’attendre cette année ?

Et bien, on doit s’attendre à une Nuit du Football Africain encore plus forte, qui revient avec des innovations assez importantes. La réussite de la première édition a consolidé notre capitale confiance auprès des partenaires, mais aussi auprès des acteurs du football d’horizons divers et nous nous en réjouissons.

Nous enregistrons l’entrée dans notre organisation de membres d’honneurs, qui nous apportent tout leur soutien, en plus de contribuer à crédibiliser d’avantage l’événement. Je peux citer, Georges Weah, Pape Diouf, Roger Milla, Abedi Ayew Pele, Cyrille Domoraud qui ne sont plus à présenter…

Cette année, année de coupe du monde,  nous comptons rendre hommage au Brésil que nous considérons comme la deuxième patrie du football et plus particulièrement au football brésilien, et faire de notre soirée une plate-forme pour souhaiter bonne chance aux 5 équipes africaines qualifiées pour le rendez-vous de «Brésil 2014».

Et bien évidemment, il y aura toujours les récompenses aux icônes du football africain, voire mondial.

C’est un événement qui récompense juste les acteurs, sans nominations. Pourquoi ?

C’est une des innovations de l’édition 2, mais il y aura toujours les récompenses faites aux icônes.

Il y a des personnalités qui, de manière indiscutable, ont contribué au rayonnement du football africain sur les terrains, comme en dehors. Ce sont des carrières qui méritent que l’on s’arrête un instant pour les saluer. C’est important.

Mais comme je le disais, cette année, il y a une autre innovation qui consistera à désigner le meilleur joueur africain évoluant en Europe, issus des 7 championnats majeurs que nous avons retenu, à savoir les championnats anglais, allemand, espagnol, français, italien, russe et turque.

Les meilleurs joueurs de chacun de ces championnats seront désignés, et mis en compétition pour sortir le grand vainqueur au soir du 22 Mai. Le public aura l’opportunité de participer à la désignation du grand vainqueur et de remporter de nombreux lots, via un jeu sms qui sera lancé dans quelques mois. DSC_0269

L’an dernier, le plateau a été très riche (Hervé Renard, Pape Diouf, Pascal Feindounou, Rigobert Song,  etc). Comment arrivez-vous à convaincre autant de personnalités autour de cet événement ?

Je crois qu’au-delà de ma personne, il y a  le concept en lui-même ainsi que  tout le sérieux qui entoure une organisation de ce genre. Ce ne sont pas des personnes avec qui j’avais forcement des relations avant de les contacter. Mais je leur ai expliqué le concept et démontré tout le sérieux que nous mettons à la réalisation de cet évènement. Ils nous ont fait confiance et n’ont pas eu à le regretter…enfin…je crois (rires) 

En cette année de Coupe du monde, ne croyez-vous pas que la préparation des équipes va porter un coup à la Nuit du Football africain prévue en Mai ?

Non pas du tout. La date a été fixée en parfaite intelligence avec les calendriers de cette saison. Nous savions que nous étions dans une année de coupe du monde, et que le timing allait être très serré Nous avons choisi la date du 22 Mai, un jeudi, en conséquence. Apparemment  cette date convient à nos invités.

Quels sont les grands noms qui sont attendus à la Nuit du Football africain 2014 ?

Sous le co-parrainage de Monsieur le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité de la République de Côte  d’Ivoire, Hamed Bakayoko et de SEM Teodoro  Nguema Obiang Mangué, deuxième vice-président de la République de Guinée équatoriale, chargé de la défense et de la sécurité de la république de guinée équatoriale. Pour cette année, on peut s’attendre déjà aux membres d’honneur de la Nuit du Football africain, dont je vous parlais tantôt. Nous avons aussi l’équipe nationale de côte d’Ivoire, qui figure au nombre de nos invités. Kalusha Bwalya, Ruud Gullit, Lucas Radebe, Joseph Antoine Bell, Lilian Thuram et pleins d’autres. Nous sommes à pied d’œuvre pour goupiller d’autres arrivées encore. Mais sachez d’ores et déjà que les fédérations des 5 pays qualifiés pour la Coupe du Monde sont également invitées. Il y aura du beau monde, et de belles surprises, vous pouvez nous faire confiance pour ça.

Quel bilan faites-vous de la première édition ?

Un bilan satisfaisant dans son ensemble. Pour une première édition nous avons réussi notre pari de ramener ces vedettes là pour une soirée qui n’en était qu’à ses débuts. En tout cas le bilan moral est positif. Un de nos regrets, est de n’avoir pas pu réunir assez de fonds pour aider au financement de la réhabilitation de l’école primaire, objet de notre action sociale. Mais nous tâcherons de faire mieux cette année. 

Surement des choses que vous aurez à améliorer pour cette édition !

Bien sûr, il y a évidemment des choses à améliorer, à tous les niveaux. Nous y travaillons, et vous en verrez les fruits.

Un autre événement « Grande Nuit du Football africain » est annoncé à Dakar à la même période ? Vous êtes au courant ? De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une vaine tentative de contrefaire ce qui existe déjà et de semer le trouble dans l’esprit des gens. En dehors de ça je ne vois pas ce que les organisateurs peuvent bien rechercher. Nous avons fait transmettre par voie d’huissier une mise en demeure à ceux qui s’aventurent sur ces chemins tortueux, car il s’agit d’un nom et d’un concept protégés au niveau de l’OAPI. Nous avons également adressé des courriers rédigés par notre avocat aux autorités sénégalaises concernées afin d’attirer leur attention sur la manœuvre inqualifiable qu’est en train de mener un de leur compatriote. Il n’y a qu’une seule et unique Nuit du Football Africain, et elle a lieu à Abidjan, pour la deuxième année consécutive, avec la bénédiction des autorités locales.

Donc on peut dire qu’il n’y aura pas de conflits d’intérêts ? Les mêmes stars que vous annoncez sont citées de l’autre côté…

Il ne saurait y avoir conflits d’intérêt. Je doute fort que certains de ceux qui sont annoncés là-bas soient eux-mêmes au courant qu’ils doivent y être. Vous voyez, nous avons un partenariat avec Weah Sport. Pensez-vous que Georges weah et son équipe seront ailleurs ? Quand on annonce Yaya Touré, je me pose des questions, parce que la Fédération Ivoirienne de Football est en partenariat avec nous, et toute la sélection, avec à sa tête le Président Sidy Diallo lui –même, figure au nombre de nos invités d’honneur. J’ai même entendu que Joseph Antoine Bell y était attendu, alors qu’il était notre invité spécial lors de la conférence de presse de lancement le 18 Février dernier…..

DSC_0331La Nuit du Football Africain est organisée par Yves Sawadogo. Peu de gens vous connaissent !

Je suis  de nationalité burkinabé, Directeur Général de Foot Consulting International, et consultant sportif. A travers ma structure, je me  positionne comme le professionnel capable de proposer un accompagnement à même de répondre à tous les besoins, spécifiques aux besoins du football.

C’est dans cet esprit de se démarquer que je me suis lancé également dans l’événementiel sportif. J’ai fait Kimi Foot au Burkina sous le parrainage de son Excellence Blaise Compaoré en 2008 et 2012, le match de Gala au Mali au profit de la lutte contre le SIDA, le tournoi de football des 50 ans d’indépendance du Burkina Faso en 2011, Talent ivoire (tournoi de détection) en 2011, la commémoration des 40 ans d’anniversaire de la victoire du Congo à la CAN 1972 sous le parrainage de son Excellence Denis Sassou N »Guesso en 2012 et bien sûr la Nuit du Football Africain 1ère édition, le 27 Juin 2013 à Abidjan.

Africa Top Sports est partenaire de l’événement. Un mot pour nos lecteurs !

Je voudrais me réjouir de ce partenariat, et dire aux lecteurs de rester connectés sur Africa Top Sports, ils auront toutes les informations, toutes les exclusivités relatives à « La Nuit Du Football Africain ». Et qu’ils participent massivement au jeu concours pour désigner le vainqueur du grand prix de la nuit du Football Africain qui sera lancé dans quelques mois. Il y a de nombreux lots à gagner.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com