Angleterre Quand Mourinho fait des cours de journalisme à Canal+, Mathoux répond!

mourinJosé Mourinho crée la polémique, s’excuse, et s’en prend à Canal+. Mais la chaîne de télévision française a tenu à remettre à sa place le Special One décidément en mal de sensation ces derniers temps. Hervé Mathoux, rédacteur en chef et présentateur de l’émission Canal Football Club sur Canal , a affirmé mardi que les images de José Mourinho critiquant ses attaquants n’étaient « pas des images volées » et s’est dit surpris de la réaction de l’entraîneur de Chelsea.

« Je n’ai pas grand-chose à dire si ce n’est pour m’étonner. Ce ne sont pas des images volées. On a une interview prévue après et notre cameraman est donc présent. Il y a une caméra qui filme en plan très serré« , a déclaré Hervé Mathoux à l‘AFP. « Elle n’est pas à 10 mètres, elle ne zoome pas, il y a un rouge visible et il a forcément conscience d’être filmé, d’autant que c’est quelqu’un qui croise des caméras très souvent et qui est rompu au rapport avec les médias« , a-t-il ajouté.

Dimanche, « le Special One » avait été enregistré lors d’un événement organisé par le club avec des sponsors en train de critiquer le rendement de ses attaquants, notamment le Camerounais Samuel Eto’o. « Le problème de Chelsea, c’est que je manque de buteurs, expliquait alors Mourinho. Eto’o ? Il a 32 ans. Peut-être 35 même, qui sait ! » Mardi en conférence de presse, avant le 8e de finale de Ligue des Champions Galatasaray – Chelsea, le Portugais est revenu sur cet incident, qualifiant de « honteuse » la diffusion de ces images.

Pour Hervé Mathoux, Mourinho n’a « peut-être pas voulu assumer totalement ce qu’il dit« . « Il aurait pu venir voir le journaliste et demander qu’on n’utilise pas ces images. Il n’a fait aucune demande particulière. L’interview a eu ensuite lieu tout à fait normalement« , a-t-il ajouté.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports