Asie Boxe: La Fédération indienne dénonce son exclusion de l’Association internationale

La Fédération indienne de boxe amateur n’est pas tendre avec l’Association internationale de la boxe. Elle s’est déclarée mardi « choquée » par son exclusion de l’AIBA. Pour les responsables du pugilat indien, c’est une décision arbitraire.

Boxeurs indiensLundi, l’AIBA a annoncé avoir « décidé de mettre fin à toute relation officielle » avec la Fédération indienne en raison de sa mauvaise gouvernance et de son non respect de l’éthique et de l’équité. Le secrétaire général de la Fédération indienne, Rajesh Bhandari, a réagi à cette décision en déclarant qu' »Il est très dommage qu’ils aient pris une décision qui est non seulement choquante, mais également unilatérale et arbitraire« .  « Comment peut-on écarter une fédération nationale sur la seule base de quelques allégations infondées? Ils ne nous ont pas donné la moindre chance de nous expliquer« , a ajouté M. Bhandari à l’AFP. « Nous sommes ouverts à toute enquête. Si quelqu’un a commis une erreur, c’est lui qu’ils doivent pénaliser. Mais comment peuvent-ils mettre à l’index l’ensemble de la Fédération? », a-t-il poursuivi.

La Fédération indienne était déjà suspendue depuis décembre 2012 pour des problèmes de gestion. L’AIBA avait promis de réétudier sa position si le Comité international olympique (CIO) réintégrait le Comité olympique indien, suspendu également en décembre 2012 pour des problèmes de corruption. Cette réintégration a été annoncée juste avant les jeux Olympiques de Sotchi, mais elle n’a finalement pas infléchi la position de l’AIBA.

Les boxeurs indiens ne pourront donc pas défendre les couleurs de leur pays lors des prochaines compétitions internationales, à commencer par les jeux du Commonwealth et les jeux Asiatiques prévus cette année.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports