Angleterre Congrès de l’Uefa: Tolérance zéro pour les auteurs de matches truqués

L’Uefa veut désormais sévir davantage contre toute personne qui se rendrait coupable de trucage de matches. Réunie en congrès, l’instance de régulation du football européen a adopté à l’unanimité jeudi à Astana une résolution contre les matches truqués, visant notamment à instaurer de « lourdes sanctions » pour toute personne impliquée.

PlatiniPar cette résolution, l’institution de Michel Platini vise  à uniformiser les sanctions sur le principe de la tolérance zéro dans ce domaine. « Nous demandons aux fédérations membres de l’Uefa de s’aligner sur (la politique en la matière de) l’Union européenne de football pour combattre ce fléau qui est une menace réelle pour l’âme de notre sport« , a commenté Michel Platini, président de l’Uefa.

Le patron du foot européen a profité de l’occasion pour faire venir sur la tribune Alina Stetenco, coach de l’équipe féminine des moins de 17 ans de Moldavie, pour rendre hommage à cette jeune femme qui « a dit non aux matches truqués et qui en parlant a fait tomber un réseau« . Un officiel moldave a été suspendu à vie dans ce dossier de tentative de manipulation d’un match de l’Euro des moins de 17 ans féminines en août dernier. « Alina a dit non, non à l’intimidation, non à la corruption, elle mérite une ovation, c’est un exemple à suivre« , a dit Platini en la présentant, sous les représentants des 54 fédérations de l’Uefa.

Toujours à ce congrès, Platini a interpellé la Fifa sur le phénomène de propriété des joueurs par des tiers, « un danger pour le football ».

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports