Angleterre Affaire quenelle – Anelka: « Si c’était à refaire, je recommencerais »

AnelkaNicolas Anelka est un homme de caractère; ce n’est pas une affirmation d’Africa Top Sports. C’est le joueur qui le dit lui-même. Dans une interview exclusive accordée à Metronews, l’ancien international tricolore est sorti de son silence depuis qu’il a quitté son club le WBA, pour revenir sur l’affaire de la quenelle :

« Dans un parcours, certains choisissent la difficulté. C’est mon cas. Je peux me regarder dans un miroir, je suis fier de moi, de mon chemin. Si c’était à refaire, je recommencerais. Les titres, c’est bien, mais on ne les emporte pas dans la tombe ! Je n’ai aucun regret. J’aurais pu être lisse, faire plaisir à tout le monde, notamment à la presse, mais ce n’est pas mon caractère. Malgré toutes les barres de fer que j’ai eues dans les roues – à ce niveau, ce ne sont plus des bâtons ! –, malgré tous ceux qui, dès 17 ans quand j’ai quitté Paris pour Arsenal prédisaient que je ne réussirais jamais, je suis toujours debout, avec la même ligne de conduite et les mêmes valeurs. J’ai toujours cru en ce que je faisais. Et je n’ai jamais mis un genou à terre ! »

Accusé d’antisémitisme pour avoir fait une quenelle, Nicolas Anelka a fini par claquer la porte de son club West Bromvich Albion. D’ailleurs, un ancien coéquipier le présentait comme un joueur rebelle. 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports