Côte d'Ivoire Lille-Kalou : « Affronter l’OM est une motivation »

1084503-17263446-640-360L’Europe est à l’honneur dans l’affiche qui oppose l’Olympique de Marseille à Lille. En clôture de la 34ème journée de Ligue 1, les Olympiens accueillent le LOSC dimanche au Vélodrome.

Toujours vivants dans la course à l’Europe, les marseillais n’auront pas le droit à l’erreur face à des Lillois plus que jamais en route pour la Ligue des Champions. Les Dogues sont chauds pour la dernière ligne droite. A cinq journées de la fin du championnat, les hommes de René Girard sont conscients qu’ils ont 5 finales à livrer et cela débute par la rencontre au Vélodrome.

« Il nous reste cinq matchs, soit cinq finales. On se focalise sur nous, on sait qu’il faut en gagner un maximum et ce ne sera pas facile, à commencer par dimanche à Marseille. Les Olympiens auront à cœur de l’emporter, surtout devant leur public, qui plus est face au troisième du championnat. De toute façon, à ce niveau de compétition, toutes les équipes ont besoin de points, » confie Salomon Kalou sur le site officiel du LOSC avant d’ajouter : « Bien sûr, affronter l’OM est une motivation, non seulement parce que c’est cette formation, mais aussi car nous voulons conserver notre position sur le podium. On se rend au Vélodrome, un stade mythique avec un public qui pousse. Il y a eu tellement de grands matchs là-bas que n’importe quel joueur mesure sa chance d’y évoluer. Et avec les Bakayoko, Didier (Drogba) et Baky Koné, c’est une formation bien connue des Ivoiriens… (il sourit) Après, peu importe l’adversaire, nous sommes troisièmes depuis octobre et ce n’est pas maintenant que nous voulons lâcher. »

Les Lillois, troisièmes à six points de Monaco, se verraient bien faire taire un peu plus les critiques en réalisant un gros coup au Vélodrome. « Cela fait des mois que nous parvenons à conserver quelques longueurs d’avance sur nos poursuivants et on souhaite continuer sur notre lancée au moment de se rendre à Marseille. Il faut dire aussi que nous jouons mieux contre les équipes a priori favorites. L’OM proposera certainement du jeu et on sait que ça nous convient car on a plus de mal en attaques placées. À cinq étapes de la fin de la saison, ce n’est plus le moment de réfléchir à « bien jouer » ou non. Au contraire, il n’y a plus de questions à se poser pour aller chercher trois points. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com