Brésil 2014 Marc Wilmots : « La défaite ne fait pas partie de notre vocabulaire »

Marc Wilmots

Marc Wilmots et ses Diables Rouges auteurs d’une qualification exemplaires, avec aucune défaite en 10 journées, étaient attendus au tournant devant l’Algérie. Stressés et sous pression, les Belges ont mis une mi-temps pour se mettre dans le rythme ! Menés 1-0 à la pause, Marc Wilmots a décidé d’apporter du sang frais en seconde période avec les entrées de Mertens, d’Origi et de Fellaini. Preuve que le banc des Diables Rouges est fourni en qualité, ces choix ont été décisifs, car la Belgique a refait son retard pour finalement s’imposer à 10 minutes de la fin !

Dans une interview accordée à la RTBF, Marc Wilmots est revenu sur la prestation des Diables Rouges face à l’Algérie. « Il faut rester patients et fatiguer l’adversaire. C’est pour cela que le match face à l’Algérie m’avait bien plu. A la fin de la première mi-temps, j’ai vu les statistiques qui disaient que les Algériens avaient couru énormément après le ballon. A force de courir sans toucher le ballon nous les avons fatigués et usés, » a confié le sélectionneur belge.

Face à la Russie, le destin de la Belgique est en ordre de marche, surtout que les Russes ont déjà marqué le pas avec leur triste résultat nul devant la Corée du Sud (1-1). Marc Wilmots ne veut cependant pas changer sa façon de jouer. « Ils ont beaucoup de métier et de maîtrise. Ils ont perdus des plumes donc ils devront faire le jeu. Cela ne va cependant rien changer à notre philosophie. Nous allons tenter d’avoir la possession, nous allons aller vers l’avant, essayer de gagner ce match et tenter de nous qualifier au plus vite pour les huitièmes de finale ». Wilmots poursuit dans sa lancée. « C’est à eux à s’adapter à nous et pas le contraire. »

Si c’était encore nécessaire, le technien précise qu’il ne veut rien laisser à l’adversaire. « Nous ne jouons jamais pour le nul. Toujours pour la victoire. En qualifications, nous avons fait huit victoires et deux nuls. La défaite ne fait pas partie de notre vocabulaire. »

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com