Brésil 2014 Deux heures avant le match, Drogba et Yaya s’effritaient pour le brassard !

yayadro

Alors que la Côte d’Ivoire accuse l’arbitrage, on en sait un peu plus sur l’ambiance qui régnait au sein des Eléphants avant la rencontre décisive de mardi face à la Grèce en Coupe du monde. Ce matin, on apprend que deux heures avant le match, Didier Drogba et Yaya Touré, deux cadres de l’équipe en sont presque venus aux mains au sujet du brassard de capitaine.

Selon nos informations, Touré, qui était capitaine de l’équipe depuis le début de la compétition était réticent à rendre le brassard à Drogba pour une première fois titulaire au Brésil. On vous l’annonçait en début de semaine. Le capitanat était au centre d’une brouille entre Yaya et Drogba depuis le début de la compétition. Une situation mal gérée par le sélectionneur Lamouchi qui a jugé bon substituer l’ancien buteur de Chelsea à un simple rôle de remplaçant pour satisfaire le milieu de Manchester City.

drogbyaya

Quand Drogba rumine son remplacement !

Plus, Drogba n’a pas vraiment apprécié que Yaya Touré qui a raté toute la préparation de l’équipe en soignant une blessure se retrouve titulaire et capitaine dès le début du Mondial. Et il disputait tout le match même lorsqu’il montrait des signes de fatigue. Cette ambiance n’a pas véritablement aidé les joueurs sur le terrain contre la Grèce. C’est une équipe ivoirienne en manque de repères qui affrontait les Européens. Chanceux, les Eléphants voient une lourde frappe de Samaris rebondir sur la barre transversale en première période. Au retour des vestiaires, par deux fois, les Hellènes trouvent de nouveau les montants avant de trouver la faille

Malgré l’égalisation, la Côte d’Ivoire déjoue. Finalement, la Grèce remporte cette partie à l’envie à la 91è minute grâce notamment un penalty de Samaras. Très discret durant la partie, Drogba remplacé peu après l’heure de jeu n’a pas apprécié. Il a quasiment snobé tous ses coéquipiers sur le banc, avant d’aller ruminer sa colère. Pas très exemplaire d’un capitaine. Mais il n’avait pas caché son amertume pour son statut de remplaçant dès l’entame du tournoi. « Si j’étais déçu. Mais je dois aussi montrer du respect à ceux qui ont débuté et les soutenir », avait-il confié après la victoire face au Japon.

Image de prévisualisation YouTube

Première conséquence de cette élimination, la démission du sélectionneur Sabri Lamouchi, considéré par les fans comme l’un des coupables de cette débâcle. Mais il faudra situer toutes les responsabilités. Début d’une nouvelle crise…

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Alain RODOLPHE

    j’ai vu que l’arbitre aussi a participé à l’élimination de la cote d’ivoire. mais il faut reconnaitre que les ivoiriens ont péchés sur le terrain en jouant de cette façon vraiment ils nous ont dessu

Comments are closed.