Afrique Affaire Ebossé: La JS Kabylie n’entend pas respecter les sanctions

JS Kabylie

L’affaire Ebossé n’a pas encore fini de faire couler encre et salive. Accablée de toutes parts après la mort tragique de l’international, la JS Kabylie contra-attaque. La direction du club et les fans se braquent contre les instances.

La sanction a été lourde pour la JS Kabylie. La Ligue de football algérienne lui a notamment infligé la suspension de son stade et un huis clos pour ses matchs à domicile jusqu’à la fin de la saison,mais aussi par la CAF. Des sanctions que le club n’entend pas respecter et compte une nouvelle fois contester. Après des premiers rassemblements devant le stade de la JSK, les supporters prévoient de se rendre samedi devant le siège de la Fédération algérienne afin de faire entendre leur mécontentement au président de l’instance, Mohamed Raouraoua. Manifestation pour faire échos à la colère des dirigeants de la JS Kabylie, qui déplorent la sévérité de la Fédération à l’égard du club et ont fait appel de la sanction.

Quand le président Hannachi attise le feu de rébellion 

« Nous n’acceptons pas les sanctions infligées contre la JS Kabylie à l’échelle nationale », ne cesse de marteler le président Mohand Cherif Hannachi, qui a également fait savoir au Buteur : « De notre côté, on a introduit un recours auprès de la LFP et de la FAF dernièrement. Pour l’instant, nous n’avons reçu aucune réponse. Toutes nos tentatives de joindre un responsable de la FAF sont restées vaines. » Même son de cloche pour ce qui est de la suspension de Ligue des champions et Coupe de la CAF pour deux saisons : « A Port-Saïd, 70 supporters ont péri, malgré cela, les deux clubs (Al Ahly et Al-Masry, ndlr) n’ont pas écopé de sanctions sur le plan continental. »

Pire, le président des Canaris incite les fans à outrepasser le huis clos imposé à l’extérieur et faire le déplacement de vendredi pour venir encourager leur équipe. « Nos supporters peuvent se déplacer à Alger ce week-end pour encourager l’équipe. Ils seront autorisés à accéder au 20-Août. La Constitution algérienne consacre un article sur la libre circulation des personnes« , précise-t-il.

De quoi avoir une idée de l’atmosphère qui entourera le match de la 5e journée du championnat que la JSK disputera venderdi face au NAHD, au stade du 20 août, stade interdit d’accès aux supporters déjà surrexcités et que que vient galavaniser cette prise de position de leur président.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports