Europe Fifa: Mayne-Nicholls a bien l’intention de succéder à Blatter

Harold Mayne-Nicholls

Harold Mayne-Nicholls sera peut-être la troisième personnalité à candidater à la présidence de la Fifa l’année prochaine. L’ancien membre du comité technique de l’instance dirigeante du football mondial a bien l’intention de le faire.

Harold Mayne-Nicholls. Ce nom vous dit-il quelque chose? C’est celui de cet ancien membre du comité technique de la Fifa, qui avait notamment mis en garde l’instance sur les répercussions de l’élection du Qatar comme pays hôte de la Coupe du monde 2022. L’homme revient encore au-devant de l’actualité cette fois-ci pour annoncer son intention de briguer la présidence de la Fifa.

Le Chilien a avoué réfléchir à la possibilité de candidater à la présidence de la Fifa l’an prochain. Sepp Blatter, qui occupe actuellement le poste et ce depuis 16 ans, et le Français Jérôme Champagne sont pour l’instant les deux seuls candidats déclarés.

Reconnu pour être un homme qui dit haut ce que les autres pensent tout bas, Harold Mayne-Nicholls (53 ans) pourrait-il être l’artisan d’une Fifa réformée, une Fifa qui ne rime plus avec corruption, clientélisme, marchandage et toutes choses semblables? Les bons diseurs sont-ils toujours les bons faiseurs? Ne mettons pas la charrue avant les boeufs. Pour le moment, Mayne-Nicholls n’a pas encore déclaré officiellement sa candidature. Et même dans ce cas, encore faudra-t-il que le systèms Blatter lui laisse la voie libre…

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports