Actu CAN 2015 : Le virus Marburg va-t-il empêcher le Togo de se rendre en Ouganda ?

togo

Le Togo va-t-il renoncer au match contre l’Ouganda dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football, Maroc 2015 ? La question en vaut la peine. Et pour cause, un virus voisin d’Ebola, du nom de Marburg, sévit depuis quelques jours en Ouganda.

On note déjà un mort. La victime est un technicien hospitalier de 30 ans, selon 20minutes.fr . « Un employé d’un établissement de Kampala, était décédé le 28 septembre de la fièvre hémorragique à virus de Marburg. Au total, 99 personnes, qui ont été en contact avec la victime, ont été placées sous surveillance. Trois personnes, présentant des symptômes de la maladie, sont actuellement à l’isolement dans l’attente des résultats de tests » peut -on lire dans l’article.

Conséquence, énorme psychose à Kampala et qui a d’ailleurs poussé le président à faire une sortie médiatique pour des mesures à prendre.

«Si je ne serre pas de mains, je vous en prie, ne pensez pas que je suis impoli, nous devons cesser» de nous serrer la main, a déclaré le président lors d’une prière nationale matinale mercredi dans la capitale Kampala. «Pour contrôler Ebola et Marburg, soyez ouverts d’esprit et dites que vous ne pouvez pas serrer la main», a-t-il poursuivi. «Nous avons cette faiblesse en Afrique, de ne pas regarder la réalité en face», a ajouté Yoweri Museveni.

Selon l’OMS, le virus de Marburg se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques et les tissus de personnes infectées mais aussi en cas de manipulation d’animaux sauvages (singes, chauves-souris frugivores) malades ou morts. L’organisation mondiale de la santé précise également que La maladie due au virus de Marburg se déclare de manière abrupte par de violentes céphalées et une faiblesse intense. Des manifestations hémorragiques graves apparaissent chez de nombreux patients entre le cinquième et le septième jour et, chez les sujets décédés, on observe généralement des hémorragies multiples.

Le virus de Marburg est de la même famille que celui d’Ebola, dont l’épidémie en cours a déjà fait près de 4.000 morts en Afrique de l’Ouest. Les deux virus figurent parmi les agents pathogènes les plus virulents chez l’Homme, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans cette condition, le Togo va t-il se rendre à Kampala? La CAF va t-il délocaliser le match, comme le cas de la Guinée, ou encore, s’achemine-t-on vers un report de la rencontre ? La réaction des autorités sportives du Togo est attendue dans les prochaines heures.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com