Afrique CAN 2015 : Florent Ibenge invite le public congolais à soutenir les Léopards

RD_CONGO_SUPPORTERS_200113

Les Léopards de la RDC seront opposés ce samedi au stade Tata-Raphaël de Kinshasa à la Cote d’Ivoire dans le cadre de la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2015. Léopards et Eléphants se partagent la deuxième place avec 3 points, derrière le Cameroun (6 points). Les deux prochaines confrontations seront à coup sûr décisives pour la qualification à la phase finale de la CAN. Et Florent Ibenge le sélectionneur de la RDC en est conscient. Raison pour laquelle Florent Ibenge devra aligner une équipe prête, et surtout déterminée à arracher les trois points de la victoire face à l’un des ogres actuels du football africain, la Côte d’Ivoire. Pour arracher la victoire face aux Ivoiriens, Florent Ibenge appelle toute la RDC à être derrière les Léopards. Il compte sur le soutien indéfectible de très nombreux supporters lors du match qualificatif de cet après-midi.

«On sait que le public congolais est exigeant. On aimerait qu’il soit vraiment fanatique et derrière l’équipe…C’est pour cela qu’on a fait la première séance d’entrainement [mardi] ouvert au public. Les joueurs ont discuté avec le public, car c’est difficile de gagner seul. C’est tout le pays qui doit-être derrière l’équipe pour nous pousser à la victoire. On a besoin de ceux qui sont au niveau du stade pour pouvoir encourager les joueurs», a estimé Florent Ibenge.

Le technicien a, par ailleurs, émis le vœu de voir son équipe maintenir son positionnement actuel (2e du groupe D). «On est dans une compétition, dans un groupe à quatre. Et il faut être dans les deux premières places. Et il se trouve que la Côte d’Ivoire va se présenter comme une bête blessée [après la défaite contre le Cameroun 1-4]. Là c’est certain et au classement actuel, elle est troisième. Alors qu’au départ, elle était favorite».

Et de poursuivre : «Donc nous, on se présente comme le petit poucet. Au début de la compétition, on était là pour donner le point à tout le monde. Apres le tirage au sort, je crois qu’on était le quatrième du groupe. Le classement Fifa l’attestait. Maintenant, nous, on fait notre petit bonhomme de chemin. Demain (samedi), on ne va pas se présenter comme une victime expiatoire. On a envie qu’après le match, qu’on reste encore à la deuxième place et on veut le conforter pour la suite de la compétition».
Les deux vont se retrouver à nouveau le 15 octobre à Abidjan pour la quatrième journée des éliminatoires.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com