Asie Qatar 2022: Blatter n’a pas fini de s’emmêler les pinceaux

Blatter

Il faut s’appeler Sepp Blatter pour vouloir une chose et son contraire à la fois. En même qu’il déclare qu’il est impossible de jouer en été, le président de la Fifa veut maintenir la Coupe du monde au Qatar. Et pour cela, celui qui est aux commandes de l’instance de gestion du ballon rond mondial prend des mesures exceptionnelles.

Sepp Blatter a réitéré qu’il était impossible de disputer la Coupe du monde 2022 au Qatar. C’était lundi dernier sur France Info. En été, les températures oscillent entre 40 et 45°C. Malgré cela, le Mondial doit avoir lieu… que coûte que coûte, vaille que vaille, advienne que pourra. «La Coupe du monde 2022 ne peut pas se jouer en été. Il faut trouver la solution, la date qui convient c’est la fin de l’année. On a travaillé sur le calendrier international. Au début c’était possible, maintenant ça devient un peu plus difficile… Mais la Coupe du monde est tellement importante !»

Voilà qui a le mérite d’être clair: Blatter veut jouer la Coupe du monde de Qatar en hiver. N’en déplaise à Michel Platini qui veut que janvier soit maintenu! Sepp Blatter semble avoir les moyens de sa politique. Des mesures exceptionnelles ont été prises. Voici les 5 mesures exceptionnelles made Sepp Blatter:

1) Une pause boisson toutes les 5 minutes est accordée aux joueurs par les arbitres;

2) Les joueurs sont autorisés à avoir des éventails dans les chaussettes et de s’en servir en cas de besoin;

3) Un bain de neige gratuit pour les supporters (héliportés) après chaque match;

4) Un système d’auto-destruction de l’herbe (la pelouse donnerait moins de chaleur);

5) La finale se jouera à 4h du matin (à ce moment, il fait frais dans n’importe quelle partie du globe).

Qui a dit que Blatter veut une chose, il ne l’obtient pas? Comme quoi, à défaut des moyens de sa politique, il faut faire la politique de ses moyens.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports