Belgique Vincent Kompany : Le Belgo-Congolais veut gagner l’Euro

Vincent Kompany

La Belgique aime le voir remonter le terrain balle au pied, le torse bombé et le regard fier. L’Angleterre aime ses interventions musclées, empreintes d’élégance et spectaculaires. Souvent, c’est quand il quitte l’alignement défensif que Vincent Kompany fait dire aux spécialistes qu’il est actuellement l’un des meilleurs défenseurs du monde. Apres une excellente Coupe du Monde avec les Diables Rouges, Vincent Kompany qui a des origines congolaises (RDC) vise désormais une belle prestation à l’Euro 2016.

 

 

A cet effet, personne ne doute de l’issue de la campagne des Diables Rouges : la qualification. Vincent Kompany voit lui aussi plus loin. Et le capitaine des Diables voit grand. Dans le magazine anglais FourFourTwo relayé par la RTBF, Vincent Kompany exprime son envie de gagner l’Euro 2016.
« Pour moi, une demi-finale est encore à moitié réaliste. Donc, je vais être irréaliste et je vais dire que je veux gagner l’Euro 2016. Et je vais essayer de rester irréaliste. Avant la Coupe du monde, je voulais la gagner. Maintenant, avant l’Euro, je veux le gagner. Je ne dis pas que nous allons le remporter, mais c’est mon souhait. »

 

 

« Si d’autres équipes prouvent qu’elles sont plus fortes que nous, je pourrai vivre avec », reprend le Belgo-Congolais. « Mais je ne vais pas dire aujourd’hui que nous avons certaines limites, parce que nous avons encore le temps pour travailler et nous améliorer. Je ne pense pas que nous sommes la meilleure équipe en Europe, mais je pense que nous avons le temps pour arriver à ce niveau. Je pense que cette génération, moins cinq ou six joueurs, peut facilement continuer à évoluer ensemble pendant dix ans. »

La bonne ambiance dans le groupe est souvent avancée comme une des raisons du succès des Diables. Vincent Kompany confirme et incite à l’entretenir. « Je pense que c’est une des choses qui va nous rendre plus fort dans le futur. Nous ne devons jamais oublier d’où nous venons et comment nous en sommes arriver là. Une chose est sûre : nous allons devoir travailler pour maintenir cette atmosphère et rester concentrés. »

 

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com