Belgique Christian Benteke : « Je suis revenu plus fort »

Christian-Benteke

Christian Benteke jouera ce mercredi face à l’Islande son premier match avec les Diables Rouges de la Belgique depuis le mois de mars. L’attaquant d’Aston Villa s’était blessé au talon d’Achille, ce qu’il a écarté six mois des terrains et privé du Mondial brésilien.
Il faut dire qu’après avoir dû serrer les dents durant de longs mois (sa rupture du tendon d’Achille date du mois d’avril), Christian Benteke, qui a retâté du terrain depuis quelques semaines en Premier League, est enfin de retour en sélection.
« Il y a toujours des séquelles après une blessure comme celle que j’ai eue. Mais je joue à fond, je n’ai pas d’excuses à ce niveau-là. C’était très long parce que c’était ma première blessure. Je ne savais pas comment gérer ça, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation et prendre bien son temps. Je suis revenu plus fort de cette épreuve », estime Christian Benteke au micro de la RTBF.
Le buteur belge d’origine congolaise (RDC) sera titulaire ce soir comme l’a confirmé son sélectionneur Marc Wilmots.
« Depuis mes premières sélections sous les ordres de Marc Wilmots, il m’a toujours donné beaucoup de confiance. Rien que le fait d’être là après 6 mois de galère, ça fait plaisir. Ça fait plaisir de retrouver le groupe. Après, le fait de pouvoir jouer est une grande satisfaction », poursuit l’attaquant d’Aston Villa avant d’évoquer la monter en puissance de la sélection belge. Il faut dire que les Diables Rouges sont sur une bonne dynamique ces derniers temps.
« Maintenant c’est plus durs pour nous parce que c’est la confirmation. Tout le monde nous attend au tournant, prévient Christian Benteke. Mais le groupe a gagné en maturité avec ce que les joueurs ont vécu pendant la Coupe du Monde. C’est un bon défi. »
La concurrence pour la place en pointe s’est accrue chez les Diables Rouges. Depuis la Coupe du monde, un petit nouveau en attaque a fait son apparition: Divock Origi.
« En équipe nationale, la niveau est élevé. Quand il n’y avait que Romelu Lukaku et moi, la concurrence était déjà rude. Mais là avec Divock Origi, c’est un plus, se réjouit Christian Benteke. Comme le coach a dit, c’est celui qui sera le plus en forme qui jouera. L’équipe est encore meilleur que quand je me suis blessé parce qu’on a pu peaufiner les automatismes, assure encore Christian Benteke. Il n’y pas de matches amicaux. On veut gagner tous les matches donc on va aborder cette rencontre d’une manière très sérieuse. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com