Afrique RDC- Constant Omari : « Il est grand temps qu’on finalise le contrat du staff technique »

Constant Omari

La RDC sera bel et bien en Guinée Équatoriale pour disputer la 30ème édition de la CAN prévue du 17 janvier au 8 février 2015. Les Léopards ont été repêchés comme meilleur troisième avec 9 points, après avoir battu mercredi dernier la Sierra Leone sur le score 3-1.
Sous la houlette de Florent Ibenge, le staff technique des Léopards a ainsi mené avec succès sa mission en obtenant la qualification. Comme on peut le constater dans nombre de pays africains, Florent Ibenge et son équipe ont accompli leur tâche sans aucun contrat signé. Ce qui signifie que ce staff technique des Léopards a fait son boulot sans un contrat de travail.
Cette raison pousse le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Constant Omari Selemani, à lancer un appel au gouvernement de la RDC pour que la situation de Florent Ibenge et son équipe soit régularisée. Constant Omari a, au cours d’une conférence de presse tenue jeudi à Kinshasa, a demandé au gouvernement congolais de finaliser le contrat avec le staff technique des Léopards.

«Nous pensons qu’il est grand temps qu’on finalise le contrat du staff technique de l’équipe nationale pour permettre à ce que moralement et psychologiquement qu’il soit prêt à conduire les Léopards a la Can. Car c’est une phase finale et non plus une phase éliminatoire,» a déclaré Constant Omari dans les propos relayés par Radio Okapi.

Selon le président de la FECOFA, «ces entraineurs ont qualifié l’équipe nationale à la Can, sans salaire. Ils n’ont touché que des primes de matches de qualification».

Le numéro un du football congolais a mentionné que l’objectif assigné à l’entraineur Ibenge était de monter une bonne équipe nationale, pas une qualification à la Can:
«Il n’avait pas le temps. Les six matches des éliminatoires ont servi de test et de compétitions. Cela a démontré que de match en match, il y a eu progression. Un groupe est né, un projet qui démarre…Dans nos conversations, nous lui avions dit : tu ne travailles pas parce qu’il faut nous conduire à la Can. Si on se qualifie, ce sera un bonus. Mais toi, monte-nous une bonne équipe nationale. Et là, je dis que cette équipe a une potentialité énorme, » a affirmé Constant Omari.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com