Clubs Nîmes: Maoulida et l’importance du public

Maoulida

Toifilou Maoulida a compris l’importance du public sportif dans un match de football. Vendredi, l’attaquant de 35 ans s’attendait à voir un stade des Costières plein lors de la réception du Havre (3-3), première rencontre à domicile depuis le début de l’affaire sur les matches présumés truqués.

Toifilou Maoulida ne verra pas le nombre de supporters qu’il espérait vendredi face au Havre. Au lieu des 10 000 spectateurs espérés, ils étaient « seulement » 6011 à avoir fait le déplacement. « C’est vrai qu’on s’attendait à un peu plus. Mais après, peut-être le temps… Je n’ai pas tous les tenants et les aboutissants, par rapport au prix, etc… Mais c’est vrai qu’on s’attendait peut-être à un peu plus. Tant qu’ils sont là, tant qu’ils sont présents et tant qu’ils nous poussent, c’est le plus important parce qu’ils étaient là. Ils nous ont poussés à la fin pour égaliser. Et je pense qu’à la fin du match, les applaudissements prouvent qu’on a tout donné. Le plus important, c’est qu’ils soient là et qu’ils soient présents« , a lancé Toifilou Maoulida, sur RMC.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports