Awards 2014 Rita Jeptoo : ‘’la reine’’ du marathon déchue

jeptoo

Boston et Chicago sont ses terrains de jeu favoris. Athlète kényane spécialiste du marathon, Rita Jeptoo Sitienei a vu le jour le 15 février 1981 à Eldoret (Kenya). En lice pour l’Award de la « Sportive de l’année », elle a survolé les deux marathons US avant de connaitre une descente aux enfers.

« Je suis la reine de Chicago », déclarait Rita Jeptoo au terme de sa victoire en solitaire lors du marathon de Chicago. Mais avant d’établir son règne dans la ville de l’Illinois, la Kényane s’offrait une troisième victoire sur les 42km195 du marathon de Boston en avril. Elle boucle la course de cette 117e édition avec un chrono de 2h 18 minutes 57 sec ; soit la nouvelle marque de l’épreuve. En octobre elle rechausse ses pointes pour des foulées dans les artères de Chicago. Elle remporte ce marathon en 2 h 24:35, réalisant pour la seconde année de suite le doublé Boston-Chicago. Elle décroche à cet effet le titre 2013-2014 de World Marathon Major. Mais la reine va perdre sa couronne à la suite d’une affaire de dopage.

Image de prévisualisation YouTube

 

Contrôlée positive à l’EPO, substance interdite par l’AMA (Agence mondiale antidopage,) Rita Jeptoo réfute le résultat de l’examen effectué à partir d’un échantillon urinaire -hors compétition- et réclame de nouvelle analyse. L’échantillon B donne le même résultat.  Considérée comme la meilleure marathonienne au monde, Rita Jeptoo devrait perdre les 5 000 000 dollars.

Rita Jeptoo est nominée aux Awards d’Africa Top Sports dans la catégorie de la « Sportive de l’année ».

[poll id= »128″]

 

[poll id= »127″]

 

[poll id= »126″]

 

[poll id= »125″]

 

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS