Afrique Centrafrique: le choc ! le ministre des Sports enlevé !

centra

La Centrafrique est sous le choc. Armel Ningatoloum Sayo, le ministre de la Jeunesse et des Sports a été enlevé dimanche par des hommes armés à Bangui. L’information révélée par France Info a été confirmée par l’Ambassade de France dans le pays.

Cet enlèvement fait suite au kidnapping plus tôt dans la semaine d’un représentant de l’ONU et humanitaire français. La Centrafrique est en proie à une guerre civile depuis de longs mois. Lopez Rousseau, joueur du club de DFC8, formation du championnat de première division du pays est mort en septembre 2014 suite à des violences à Fatima, un quartier de Bangui, la capitale centrafricaine.

Des stars du football du pays ont élevé la voix pour un retour à la paix, en vain. « Il faut que les centrafricains chrétiens et les centrafricains musulmans arrivent à faire la part des choses et arrivent à ne pas tout mélanger. Il faut ramener la paix dans notre pays. À la base nous sommes un pays qui n’a pas grand-chose, voire rien, alors avec ce qui se passe en ce moment en plus, cela va être très difficile d’avancer s’il n’y a pas la paix. C’est sûr que certains ont perdu des gens de leur famille, des proches et souhaitent se venger. Mais la vengeance ne mène à rien. Il faut ramener la paix, pardonner et essayer d’avancer tous ensemble », indiquait Elogue Enza Yamissi, capitaine de l’équipe nationale.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com