Afrique Ambroise Oyongo: la découverte camerounaise de la CAN 2015 dans de sales draps

Football - 2015 Africa Cup of Nations Finals - Cameroon v Mali - Malabo Stadium - Malabo

Alors qu’Ambroise Oyongo réalise sa première CAN en toute beauté avec le Cameroun, son avenir est décidé dans son dos. Le défenseur international camerounais a été envoyé, sans même pouvoir donner son avis, à l’Impact de Montréal, ce mardi.

Oyongo vient de terminer sa première saison aux New York Red Bulls. Et au vu de ses belles performances, l’ancien joueur de Rainbow FC de Bamenda est courtisé dans toute l’Europe. Lille en France, Wolfsburg en Allemagne et Everton en Angleterre se sont notamment renseignés sur le joueur. Mais voilà que son club employeur décide de l’envoyer à Montréal pour pouvoir recruter le Brésilien Felipe Martins.

Son agent Nicolas Onissé est dans tous ses états: « Coup de fil du team manager des New York Red Bulls qui t’informe que le joueur vient d’être « trade » à Montréal ; soit totalement l’inverse de ce qui était convenu début décembre, que ni le joueur, ni son entourage n’avons été prévenu… Quel manque profond de respect ! La veille d’un match capital pour Ambroise avec les Lions à la CAN… Désolant. Les joueurs qui signent en MLS aux États Unis doivent savoir qu’ils ne sont plus maître de leur carrière« , peut-on lire sur mon mur Facebook.

En attendant d’y voir clair sur son avenir, Oyongo espère qualifier ce mercredi le Cameroun pour les quarts de finale de la CAN 2015. les Lions indomptables affrontent la Côte d’Ivoire.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Lorsqu’il aura goûté à la vie à Montréal et à l’hospitalité des gens du Québec, il ne voudra plus partir. 🙂
    En plus je crois qu’il parle français, il sera adoré par tout le monde.

Comments are closed.