Angleterre Affaire de crachat : Papiss Cissé et Johny Evans risquent six matchs de suspension

Papiss Cissé -Johny Evans

Dans le collimateur de la Fédération anglaise de football (FA) pour avoir craché sur Johny Evans qui lui avait lui-même craché dessus lors de la victoire de Manchester United à Newcastle (1-0), mercredi, Papiss Cissé reconnaît les faits et acceptera sa sanction. Les deux joueurs risquent une suspension de six matches.

 

Mais avant, Papiss Cissé et Johny Evans vont devoir s’expliquer.  Les deux joueurs vont devoir rendre des comptes.  Dans un communiqué de presse, la FA explique que «les incidents n’ont pas été vus par les arbitres mais sont visibles sur la vidéo. Les deux joueurs ont jusqu’à  vendredi pour répondre de leurs actes». La scène ayant échappé à l’arbitre de la rencontre, Anthony Taylor, les deux protagonistes n’ont pas été sanctionnés et ont pu terminer la rencontre. C’est sur base des images vidéo que la FA a décidé de poursuivre les deux joueurs. Ils risquent tous deux jusqu’à six matchs de suspension.

 

Si l’attaquant des Magpiues a reconnu le crachat, ce n’est pas le cas du défenseur des Red Devils. Jeudi, il a pris sa défense sur le site de son club. «Je voudrais que les choses soient claires : je n’ai pas craché sur Papiss Cissé. Cela ne fait pas partie mon caractère ou de ma nature de cracher sur les gens. Je ne l’ai jamais fait, je ne le ferai jamais». Malgré des images accablantes, Evans ni avoir craché sur l’attaquant sénégalais.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com