Afrique Cameroun : Accusé de corruption, Antoine Bell veut laver son honneur

antoine bell

Accusé d’avoir pris une enveloppe, afin de ne plus tenir des propos incendiaires envers le comité de normalisation du football camerounais, Joseph Antoine Bell ne veut pas rester bras croisé, suite à ces allégations.

Entre temps candidat au poste de président de la Fécafoot, l’ancien gardien international des Lions Indomptables veut laver son honneur en intentant une action en justice contre le site web qui l’accuse. Il l’a fait savoir sur sa page facebook, relayé par camfoot.

« Accuser de corruption, sans le moindre début de preuve, celui qui la dénonce depuis toujours est une stratégie qui vaut son pesant de macabos. Elle permet notamment de détourner la discussion des vrais enjeux… Soyons clairs : ces accusations sont évidemment fausses. Ce qui semble en jeu, c’est de me faire taire. Mais ai-je besoin de rappeler que, comme toujours, c’est peine perdue ! Immergé dans la boue, quelle que soit la durée, l’or n’en ressort pas souillé. Ne nous laissons pas distraire ! Nous pourrons attendre jusqu’à la fin de nos jours le nom de la banque sur laquelle a été tiré le chèque, tout comme la photocopie du chèque ne pourra jamais être publiée par les apprentis-journaleux. Mais évidemment ce n’est utile que pour le tribunal, l’important pour eux étant ailleurs. »

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com