Afrique CAN 2017 : Badou Zaki se méfie de la Libye

badou zaki

Pour leur premier match des éliminatoires de la CAN 2017, les Lions de l’Atlas accueillent la Lybie le 12 juin au Grand Stade d’Agadir. Badou Zaki, le sélectionneur du Maroc, a convoqué une nouvelle génération de joueurs pour se lancer dans la course pour une qualification à la phase finale de la prochaine CAN.  Le technicien marocain semble construire l’équipe autour d’une nouvelle génération et de quelques anciens comme Benatia, Kharja, El Adoua ou encore El Ahmadi pour bien débuter les éliminatoires de la CAN 2017.

Si sur le papier, le Maroc semble légèrement au déçu de la Libye, Badou Zaki se méfie de ces Chevaliers de la Méditerranée. «La sélection libyenne ne sera pas en villégiature, elle qui dispose d’une équipe qui grandit avec les grands matches», a souligné Badou Zaki, lors d’un point de presse.

Le sélectionneur du Maroc a parfaitement raison d’être méfiant de cette équipe libyenne. Car malgré la situation socio-politique du pays, la Libye est une équipe difficile à manier. Néanmoins, Badou Zaki pensent que ses Lions sont prêts à dévorer les Chevaliers de la Méditerranée.

«L’équipe nationale est prête sur les plans psychologique, physique et tactique, grâce à la présence de joueurs professionnels qui savent gérer leur fraîcheur dans un cadre d’entente et de discipline, et je ne crois pas que nous aurons des problèmes durant ce match, dès lors que nous agissons avec sérieux, responsabilité et professionnalisme, a dit Badou Zaki. Tout se passe bien dans le meilleur des mondes et tout un chacun est disposé à donner le meilleur de lui-même et de montrer sa capacité de convaincre et de défendre le maillot national pour apporter la joie au public marocain ».

Pour l’entraîneur national, les prochains matches seront une occasion «de cueillir les fruits de notre labeur et les résultats des efforts déployés, pendant plus d’une année, pour mettre en place un noyau dur d’une sélection nationale».

Le groupe F des éliminatoires de la CAN-2017 comprend, outre le Maroc et la Libye, le Cap vert et Sao-Tomé.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com