Afrique Côte d’Ivoire: Thomas Touré, « le début d’une belle page »

11949556_742660445863802_2995894884281579191_n

A l’heure où la transition se confirme dans le vestiaire des Eléphants, Thomas Touré n’a pas voulu manquer, à nouveau, l’occasion de prendre le train de la sélection. Le moment était, enfin, venu pour l’attaquant bordelais qui, on se rappelle, avait snobé l’équipe nationale sous Hervé Renard.

« Maintenant, s’expliquait jeudi en marge de l’entraînement, je connais mieux mon corps. Avant, je ne me trouvais pas assez prêt pour la sélection. Je venais de débuter ma carrière professionnelle. J’avais seulement trois titularisations en Ligue1. Il fallait prendre le temps nécessaire pour décider, voir si j’étais prêt à enchaîner les matches internationaux et dans mon club. Maintenant, je me sens prêt, c’est pourquoi j’ai répondu favorablement à l’appel« .

Sélectionnable aussi bien pour la France que pour l’Espagne, Touré a fait « le choix de la raison et du cœur ». « Depuis mon enfance, confesse le néo-Eléphant, d’où je viens, on regarde très souvent les matches de foot et les grandes compétitions à la télé. Et puis pendant les Coupes du monde, c’est la Côte d’Ivoire dans notre cœur avant tout ». Bizuté à son arrivée et déjà bien intégré dans un groupe qui vit bien, le natif de Grasse( 21ans) affiche clairement « sa fierté, sa joie d’être là« .

Un sentiment symbolisé par le don à Sidy Diallo (président de la Fédération) de sa tenue de scène bordelaise. Pour le reste, le Girondin « espère que c’est le début d’une belle page qui s’ouvre« . Thomas Touré et les Eléphants de Côte d’Ivoire préparent, depuis lundi, le match contre la Sierra-Leone (06 septembre à Port-Harcourt, au Nigéria), comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2017.

De notre collaborateur en Côte d’Ivoire, Emgey Martial

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports