Afrique Foot Togo: les nouveaux textes rejetés, des élections réclamées !

ftflogo

Le monde du football togolais était en congrès extraordinaire d’adoption de nouveaux textes samedi dernier à Lomé. A l’issue d’une longue journée entre contestations du Comité de Normalisation mis en place par la FIFA depuis décembre 2014 et tentative de coup de force, les assises se sont achevées sans l’adoption des nouveaux statuts.

43 délégués des différents clubs et Ligues sur 47 ont décidé de ne pas adopter les nouveaux textes. A la lecture d’une motion de censure, ils ont enfin exigé la tenue de nouvelles élections avant le 31 décembre prochain, date de la fin du mandat du Comité de Normalisation. Les émissaires CAF / FIFA, Prosper Abega et Primo Corvaro sont repartis très déçus.

Pour Antoine Folly, président du Comité de normalisation: « Pour nous, c’est nul et de nul effet. Nous avons organisé un congrès avec un ordre du jour précis. Nous sommes restés dans le cadre de cet ordre du jour. Tout ce qui est en dehors de cet ordre du jour ne nous concerne pas ».

Chris Dackey, manager d’Anges FC (club de D1): « Cette journée a été du gâchis. On pensait à travers ce congrès traverser la crise qui sévit dans notre football. Les textes à nous proposés avaient trop de problématiques. On a demandé que les textes soient renvoyés pour étude, que nous allions à un congrès électif en décembre avec les anciens statuts et que le nouveau bureau élu mette en oeuvre ces nouveaux textes« .

Eloi Salokoffi, Directeur national des Sports: « Le congrès du jour n’a pas abouti à cause de la grande division qui existe au sein de la famille du football au Togo. Les délégués ont demandé la tenue de nouvelles élections. Nous représentions le Ministère des Sports. Nous allons rendre compte et nous allons voir quelles mesures prendre pour en finir avec les sempiternels problèmes avec le football dans notre pays« .

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

2 Commentaires

  1. que ceux la qui e disent acteurs du football togolais arrêtent de foutre la pagaille et du n’importe quoi dans le foot de notre pays
    ces dirigeants de clubs et autres du G 36 ne sont que des narcissiques qui ne cherchent que leurs intérêts personnels
    moi personnellement je suis sidéré d’écouter mr MABLE dire qu’ils veulent un nouveau bureau élu pour diriger la FTF alors que ce sont eux même qui ont mis des battons dans les roues des bureaux précédents
    quand moi je vois Mr ATTOH ventant sur les médias le développement des autres pays de l’Afrique en les prenant comme modèle pour notre pays j’aimerais qu’il sache que les dirigeants acteurs du développement de ces pays ne sont pas des saints ni acceptés par tout le monde dans leurs pays respectifs mais ces personnes qui s’opposent à eux ne les mettent pas des bâtons dans les roues mais plutôt ils les accompagnent alors en bon donneur de leçon que Mr ATTOH et son G 36 reviennent à la raison pour le développement de notre sport roi
    Mr Antoine Folly n’est pas un saint nous le savons tous mais laissons lui la main libre pour faire son travail Mrs les membres du G 36

  2. et aussi je pense que les journalistes sportifs du pays ont leur part de responsabilité dans la situation actuelle de notre football.loin de vouloir juger les journalistes que je félicite au passage pour le boulot abattu mais je pense que si tous dans la corporation étaient unanimes sur un seul fait ; aider Mr Folly à remplir sa tache et quitté après on pourrait peut être aujourd’hui voir le bout du tunnel dans cette affaire.
    C’est parce que le G 36 a du soutien dans la corporation qu’ils prennent du zèle au fil du temps pour enliser la situation

Comments are closed.