Athlétisme Corruption à l’IAAF: Le Sénégalais Lamine Diack suspendu !

diakk

A la demande de sa Commission d’Ethique, le CIO (Comité International Olympique) a suspendu mardi l’ex président Lamine Diack de son poste de membre honoraire de l’institution. Le dirigeant sénégalais  a été mis en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé par la justice française.

Diack est soupçonné d’avoir reçu des sommes d’argent en contrepartie de la couverture de pratiques dopantes, principalement en Russie. «Le comité exécutif du CIO a décidé cet après-midi (mardi) de suivre la proposition du comité d’éthique de suspendre provisoirement Lamine Diack», écrit le CIO dans un communiqué.

L’avocat Habib Cissé, 44 ans, et conseiller juridique de Diack a également été mis en examen, uniquement pour corruption passive, tout comme le médecin français Gabriel Dollé, qui était en charge de la lutte antidopage à la fédération internationale jusque fin 2014.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. En 1988, lors des J.O de Séoul, Lamine Diack est Président du Comité Olympique Sénégalais. 5 lutteurs sont présents avec un programme de deux séances d’entraînement précis pour se mettre dans le bain avant les compétitions. Au lieu de profiter de cela, le Président de la Fédération de Lutte de cette époque prend les lutteurs avec lui, les amène en ville toute la journée et fait des achats de gros et lourds ordinateurs des années 80, chaque lutteur servant de porteur pour le Président. Lamine Diack est informé et ne prends aucune sanction envers ce Président de Fédération. Par contre, l’entraîneur qui avait soulevé le problème se voit dans l’obligation de démissionner. Dès cette époque, les conflits d’intérêts étaient à l’ordre du jour. Pourquoi ? Pour qui ? Les hommes de pouvoir, au fil des ans, perdent le sens des réalités et les médias sont souvent là pour les idolâtrer. Mais parfois, ils sont rattraper par l’Histoire. C’est le cas de Lamine Diack et de son entourage. Mais combien d’autres sur notre continent africain ???

Comments are closed.