Afrique Glo CAF Awards 2015: Samuel Eto’o console Yaya Touré

etoyay

Légende du football africain, Samuel Eto’o reste toujours collé à l’actualité du ballon rond continental. Le Camerounais, quatre fois titré « Meilleur joueur africain de l’année » a donc vécu les Glo CAF awards 2015 qui ont sacré jeudi Pierre-Emerick Aubameyang. De quoi lui adresser les félicitations.

« Pierre-Emerick Aubameyang, ce ballon d’or est la récompense logique de tes exploits offensifs. Tu as su briller par ta régularité et te voilà sur le toit du football Africain. Mais souviens-toi de nos conversations: «le plus dur reste à venir», alors ne relâches pas. Félicitations Auba, à toi le relais« , peut-on lire sur le facebook d’Eto’o qui ne manque d’encourager Andre Ayew: « Andre Ayew, sache que tu n’as pas démérité. La persévérance permet d’atteindre l’excellence. J’ai foi en toi mon petit!« .

Et de consoler Yaya Touré, déjà primé à 4 reprises, qui l’a très mauvaise: « Et à toi mon frère et ami Yayouss, je voudrais exprimer ma considération. Tu as écrit quelques unes des plus belles pages de l’histoire du football africain. Tes exploits ont fait et continuent de faire l’unanimité. Tu manques de peu un quintuplé historique, mais pas de quoi remettre en question le monument que tu incarnes. C’est un honneur que d’avoir pu jouer à tes côtés et de co-détenir ce record avec toi« .

Eto’o n’a pas caché sa satisfaction quand au sacre de sa compatriote Gaëlle Enganamouit, sacrée «Joueuse de l’Année ».

 

[FR]L’Afrique tient son nouveau «goleador».Pierre-Emerick Aubameyang, ce ballon d’or est la récompense logique de tes…

Posté par Samuel Eto’o sur vendredi 8 janvier 2016

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

3 Commentaires

  1. Alain Giscard

    je suis très fier de cette réaction.
    Samy tu es un immense grand.
    je manque les mots pour qualifier cette grandeur.
    nous t’aimons tous, Samy. tu es le meilleur de tous.

  2. Grand SEF, une fois de plus tu montres que l’on aura tant bau être un baobab, mais si ce dernier n’a pas l’emphine, c’est vide qu’il demeurera et fera tomber l’illusion. Chapeau et bon vent à toi sagesse africaine…

  3. merci mon frère Samy c’est toi qui peut donner le bel exemple à toute la jeunesse sportive Africaine

Comments are closed.