Afrique Fayçal Fajr : Renard ? Un meneur d’hommes qui porte son équipe vers le haut

Fayçal Fajr

Après une expérience ratée à Lille, Hervé Renard est de retour en Afrique, au Maroc, ce continent sur lequel il a connu le succès. Il y a quelques jours, la Fédération marocaine de football a officialisé l’arrivée d’Hervé Renard au poste de sélectionneur des Lions de l’Atlas. Quelques mois après son limogeage de Lille, Renard revient sur le continent qui l’a fait roi. Tout d’abord avec la Zambie, en 2012. Hervé Renard mène les Chipolopolos à l’exploit le 12 février 2012. La Zambie remporte la Coupe d’Afrique des Nations, pour la toute première fois de son histoire. Après une première pige sur un banc de Ligue 1 à Sochaux, où il est passé tout près du maintien, Hervé Renard s’engage avec la Côte d’Ivoire à l’été 2014. Il offre aux Eléphants la deuxième CAN de l’histoire de la Côte d’Ivoire, 23 ans après la première.

Tout ceci fait penser à Fayçal Fajr que le technicien français un ton bon choix pour les Lions de l’Atlas. Dans un entretien avec Le Matin, le milieu du terrain marocain de Deportivo La Corogne, a accueilli favorablement la nomination d’Hervé Renard à la tête de la sélection nationale.

« J’espère que Renard est un bon choix pour l’équipe nationale. C’est ce que tous les Marocains souhaitent aussi. Après tout, ce que les Marocains espèrent, c’est de voir l’équipe nationale redevenir une grande nation africaine de football. Une équipe qui fait peur et qui est capable de gagner des trophées. Il y a un entraîneur qui a été limogé et un autre qui est arrivé, il faut respecter la décision de la Fédération et respecter Renard. Ça fait bizarre quand un entraîneur est limogé, mais c’est comme ça. La vie continue. Je souhaite du succès à M. Badou Ezaki dans sa carrière. Nous, ce qu’on veut et ce qu’on attend, c’est que Hervé Renard nous apporte sa petite touche. Il nous incombe aussi, nous les joueurs, d’aider le sélectionneur dans sa tâche en nous donnant à fond, » a confié Fayçal Fajr.

Celui qui a célébré sa première sélection le 15 novembre contre la Guinée équatoriale sous l’ère Badou Zaki, ne tarit pas d’éloges sur le nouveau patron des Lions de l’Atlas.

« Hervé Renard est un entraîneur que j’ai connu un peu en France quand il était à Sochaux. C’est un meneur d’hommes qui porte son équipe vers le haut. C’est aussi quelqu’un qui vit les matchs à fond sur le banc de touche. Renard va sûrement nous apporter sa rage de vaincre et sa soif de victoires. C’est un entraîneur qui dégage de la force et qui a confiance en soi. Ça, c’est très important. Il fait partie des entraîneurs les mieux titrés en Afrique. Il a été sacré champion d’Afrique avec la Zambie, alors que personne ne misait aucun un sou sur cette équipe. Avec la Côte d’Ivoire, les gens diront que c’était facile parce que l’équipe ivoirienne regorge de grands footballeurs, mais il ne faut pas oublier que cette équipe n’avait rien gagné depuis 23 ans. Mais en arrivant à la tête de cette équipe, il a réussi à leur inculquer la rage de vaincre et il les a menés vers le titre. On veut qu’il se passe la même chose avec l’équipe nationale, qu’il nous emmène vers les trophées ».  

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com