Allemagne [exclu] Stuttgart/ Serey Dié: « Je suis déçu, mais je suis débout! »

of Stuttgart battles for the ball with of Frankfurt during the Bundesliga match between VfB Stuttgart and Eintracht Frankfurt at Mercedes-Benz Arena on March 21, 2015 in Stuttgart, Germany.

Victime d’un choc aux adducteurs (cuisse gauche), samedi en Bundesliga, Serey Dié Geoffroy, 31 ans, est fixé sur son sort. Et le diagnostic, quatre mois d’indisponibilité,  a de quoi faire froid dans le dos, à quelques journées de la fin du championnat allemand. »Ceci est malheureux, Serey Dié est un combattant et il va nous manquer« , ainsi que l’avait déjà  déploré Robin Dutt, directeur sportif du VFB.

Le champion d’Afrique 2015 n’est pas moins affecté par ce coup d’arrêt, même s’il la joue stoïque. « C’est la vie. J’ai la foi. Je sais que Dieu a un plan pour moi. Je suis un peu déçu, mais je suis debout« , confie-t-il à africatopsports.com. Forfait pour le reste de la saison avec son club, le bison du VFB devrait manquer également toutes les dernières sorties des Eléphants en amical et aux éliminatoires CAN 2017. Sauf  qu’il n’abdique guère.

« Je savais que c’était peut-être mon dernier match… »

L’ancien du FC Bâle espère jouer au moins l’ultime journée des qualificatifs contre la Sierra Leone, match crucial pour la conquête de l’unique ticket dans la poule I. « L’Eternel est Dieu, croit-il fermement. Je remercie tous les Ivoiriens pour leur soutien. Je ferai tout pour revenir plus fort grâce à Dieu« .

Solide dans la douleur, Serey Dié raconte cette blessure de mauvais goût avec une précision clinique. « J ai fait un tacle et sur le coup, j’ai senti quelque chose me lâcher. C’était à la 15em minute« , rappelle-t-il avant de poursuivre. « Mais j’ai décidé de finir le match parce que je savais que c’était peut-être mon dernier. A la mi-temps, les médecins m’ont dit que les adducteurs ont lâché« .

C’est alors que, tenant à finir la partie, le milieu de terrain ivoirien a demandé à se faire bander toute la cuisse gauche.

Le traitement, selon le joueur, se fera en deux temps et en deux lieux. La moitié à Stuttgart et l’autre à Abidjan.

De notre collaborateur en Côte d’Ivoire, Emgey Martial

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports