Afrique Essam El Hadary : L’Egyptien veut battre le record de Mondragon

CAIRO, EGYPT - NOVEMBER 14:  Essam El Hadary of Egypt in animated mood during the FIFA2010 World Cup qualifying match  between Egypt and Algeria at the Cairo International Stadium on November 14, 2009 in Cairo, Egypt.  (Photo by Clive Mason/Getty Images)

Il est l’un des gardiens qui ont écrit et continuent d’écrire les plus pages de l’histoire du football d’Egypte. Absent après quelques mois d’absence dans les filets des Pharaons, Essam El Hadary a fait son retour lors de la victoire face à la Tanzanie, dans le cadre de la 5è et avant dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. Ayant fêté ses 144 sélections et âgé de 43 ans, le goal est devenu le 2è africain le plus âgé à disputer un match de sa sélection, après le Mauricien Kersley Appou (43 ans et 361 jours)

Le dernier rempart de Wadi Degla est toujours en activité et peut même être le joueur africain le plus âgé en sélection. Il compte rester dans les perches pour qualifier sa formation à la Coupe du Monde, 2018. Et si il joue le mondial, il va battre le record établi par le Colombien Faryd Mondragon (43 ans en 2014).

« Je vais me battre pour atteindre le Mondial. Je ne fais pas attention à mon âge, je m’entraîne comme quand j’avais 20 ans. Il est temps pour moi de jouer un Mondial. C’est ce que je me dis chaque matin quand je me lève et avant chaque entraînement. C’est mon plus grand objectif à présent. Je ne vais pas perdre espoir de jouer le Mondial. Je ne vais pas abandonner et continuer à m’entraîner durement », a promis le quadruple vainqueur de la CAN, qui bouclerait ainsi en beauté une carrière d’exception.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com