Afrique Constant Omari et Sidy Diallo recherchés par la justice béninoise

sidydiallo

La crise au sein du football béninois se poursuit de plus belle. Plus d’un mois depuis la nouvelle élection d’Anjorin Moucharafou à la FBF (fédération béninoise de football), ce dernier n’a ni pris officiellement fonction, ni fait d’apparition médiatique pour dévoiler les contours de son mandat et ses projets.

Et pour cause. Son élection toujours contestée notamment en raison de la violation d’un ordre de justice la veille des assises. Et depuis le début de cette semaine, c’est un mandat d’arrêt international qui a été  lancé à l’encontre de Constant Omari et Sidy Diallo. respectivement président de la Fecofa (Fédération congolaise de football) et de la FIF (Fédération ivoirienne de football), ils sont supervisés l’élection de Moucharafou pour la FIFA et la CAF.

Sont notamment reprochés à Omari et Diallo, la violation des textes, faux et usage de faux et refus de collaborer avec la justice béninoise. Un mandat  d’arrêt a également été lancé contre les nouveaux membres du bureau de la FBF ainsi que contre ceux du Comité de Normalisation qui a géré la FBF pendant les derniers mois avant l’élection controversée.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com