Afrique Bénin: William Fangbédji, « partie remise pour les Ecureuils »

fangbedji FBF

Privé du voyage à Bamako, William Fangbedji, vice-président de la FBF (Fédération béninoise de football) était à Lomé pour assister au dernier match des éliminatoires de la CAN 2017. L’opérateur économique exprime sa joie suite à la qualification les Eperviers pour le Gabon.

« Je suis très content pour le Togo. Les Eperviers n’ont pas perdu leur originalité. Ils se sont bien défendus. Un match de football, c’est du début jusqu’à la fin. Les Eperviers ont mouillé le maillot pour faire honneur à leur public. Je note aussi l’enthousiasme qui a régné dans les tribunes. Les supporters ont su pousser leur équipe à la victoire. Regardez vous-même : l’équipe a marqué des buts dans les derniers instants du match. Tout cela m’a réjoui. Je suis animé de sentiments heureux après tout ce que j’ai vu ce soir. J’ajouterai que cette qualification est un bon présage pour le Togo« , a indiqué M. Fangbedji.

Pendant qu’il jubilait avec le Togo, son pays le Bénin se faisait laminé par le Mali 2-5 à Bamako, anéantissant les chances de qualification des Ecureuils. Il a son idée sur les raisons de cette débâcle: « Ce ne sera que partie remise. On ne perd pas espoir. Si nous nous engageons pour les prochaines fois, on n’attendra pas des mois et des années pour mettre en place ce qui va nous permettre de franchir cette étape. Vous savez, le football est universel. Un peu partout, il y a des problèmes. On en connaît au Bénin de sorte que le manque de cohésion et de consensus a produit des dégâts regrettables. Mais on ne baisse pas les bras. On continue de travailler pour que le football béninois renaisse de ses cendres. On va retrousser les manches pour cela« .

William Fangbedji a conclu avec l’annonce de quelques projets pour la jeunesse du Togo et du Bénin: « Je suis un amoureux du ballon rond. En tant que président de club, j’ai l’honneur d’inviter toutes les bonnes volontés qui peuvent m’aider à dénicher de bons joueurs ici au Togo. Je voudrais bien organiser très bientôt des tournois ça et là à cet effet. Il y a du talent au Togo, dans les rues et un peu partout. Je veux aider à les sortir de l’anonymat« .

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com