Afrique Elim Mondial 2018 : Kasperczak se méfie de la Guinée

kasperczak

La Tunisie et la Guinée s’affronteront, dimanche au stade Ben Jannet de Monastir, dans le cadre de la première journée des éliminatoires du mondial 2018. Depuis lundi, Henryk Kasperczak est en regroupement avec ses poulains à Sousse où il a déjà dirigé ses deux premières séances d’entraînement.

Selon le coach Tunisien, une victoire contre la Guinée serait synonyme de belle entame des qualifications pour la coupe du monde Russie 2018. « Il est nécessaire de l’emporter face à la Guinée dimanche au stade Mustapha Ben Jannet à Monastir pour bien entamer les qualifications pour le Mondial 2018, » déclare-t-il dans la presse locale.

Kasperczak sait que pour les Guinéens, aller en Russie serait un exploit digne de celui des Angolais et des Togolais, qualifiés à la surprise générale pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne. Voir le Sily au Mondial 2018 parait difficilement imaginable. La Guinée ne s’est même pas qualifiée pour la CAN 2017. Raison pour laquelle Kasperczak demande à ses poulains de faire attention face à une équipe du syli qui, « tentera de se racheter après avoir raté sa qualification pour la CAN Gabon-2017 et il importe par conséquent de lui prêter toute l’attention nécessaire, même si nous avons une idée globale sur son potentiel.»

Le sélectionneur franco-polonais de la Tunisie n’a pas manqué d’éloges envers le syli qui pour lui « a accompli des progrès ces dernières années grâce à un riche effectif renforcé par des professionnels pétris de grandes qualités technique à l’instar de Ibrahima Traoré, Naby Keita. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com