Afrique Algérie : Le président de la FAF Raouraoua explique la démission de Rajevac

algerie

Milovan Rajevac a rendu son tablier après le match nul (1-1) de l’Algérie face au Cameroun dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, zone Afrique.

Selon certains médias locaux, le mécontentement des joueurs suite au système de jeu du technicien serbe a été à l’origine de ce départ précipité malgré le renouvellement de confiance de la Fédération Algérienne de Football. Il a été dit aussi que l’ancien coach du Ghana a demandé au bureau exécutif d’écarter certains joueurs cadres des Fennecs afin d’avoir la main mise sur l’effectif pour un bon travail. Malheureusement pour lui, il s’est confronté à un refus absolu de la part des dirigeants du football algérien.

« Le courant ne passait pas »

Le président de la Fédération Algérienne de Football, Mohamed Raouraoua a tenu à apporter des éclaircissements sur cet incident qui a eu lieu dans les vestiaires et surtout la démission du successeur de Christian Gourcuff, après seulement trois mois de service.

« Les joueurs n’ont aucune responsabilité dans cette affaire. Il y a des choses qui se passent dans les vestiaires, et cela est une chose tout à fait normale, qui se déroule dans les stades du monde, que ce soit en clubs ou au sein des équipes nationales », a-t-il déclaré à la Télévision Algérienne et relayé par nos confrères de dzfoot.com. « Il y a toujours dans l’intimité des vestiaires des discussions, parfois houleuses, mais les choses se calment toujours, et prennent fin avec la fin de la rencontre. Et c’est ce qui s’est passé cette fois. »

Il est revenu sur les décisions qui ont poussé le technicien à démissionner : « En réalité, l’entraîneur a constaté, hélas, que le courant ne passait pas avec les joueurs, d’une part. Et d’autre part, on s’est montré très exigeants avec lui ».

Des tractations se font au plus vite pour trouver son successeur a-t-il précisé. Ce dernier doit être  « à la hauteur et expérimenté mais qui dispose d’une bonne faculté de communication également. »

L’Algérie fera le voyage au Nigeria en novembre prochain pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com