Afrique #FaisonsLesComptes: la campagne qui s’invite dans la préparation du Togo à la CAN 2017

cpt

Cela ne vous  surement pas échappé. Depuis lundi dernier, une grande campagne sous le hashtag « Faisons les Comptes » a été lancée sur internet par des activistes togolais en vue d’obliger les autorités locales à rendre le bilan de la mobilisation et de la gestion des fonds pour la sélection nationale pour la CAN 2013.

A coup de billets sur les blogs, les Togolais réclament les comptes. Bientôt 4 ans que les Eperviers ont disputé la CAN 2013, leur dernière compétition continentale majeure. Et pour l’occasion, le gouvernement avait mis en place des Comités chargés de mobiliser des fonds pour la participation de l’équipe au tournoi. La population locale, via des augmentations sur les coûts de communication, l’augmentation des prix de boissons et du ciment ainsi que des sociétés ont été mis à contribution. En dépit de plus d’un milliard de fcfa mobilisé pour financer la participation de l’équipe, les Eperviers ont dormi dans un aéroport en Afrique du Sud à cause d’un manque de vol pour rentrer à Lomé après leur élimination. Et 72 mois plus tard, le bilan tarde à se faire malgré la promesse à l’époque du Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu.

De nouveaux comités mettent le feu au poudre

Malgré les nombreuses injonctions depuis la fin de la CAN 2013 par les associations de consommateurs, le gouvernement s’est fermé dans un mutisme. Mais un nouvel épisode ces derniers jours va provoquer le mécontentement des populations.

Vendredi 16 décembre dernier, à l’issue du Conseil des ministres, le gouvernement annonce la mise « en place d’un comité ad’ hoc de supervision, un comité d’organisation chargé d’élaborer un plan de travail avec un chronogramme, un comité de mobilisation de fonds chargé de l’organisation des actions publicitaires et de sponsoring et un comité de gestion des fonds, pour assurer les meilleures conditions de préparation aux Eperviers lors de la phase finale de la coupe d’Afrique des nations de football qui aura lieu au Gabon en janvier 2017« .

Pour Aphtal Cissé, blogueur et initiateur de la campagne, « il est en effet difficile de comprendre ce décret pris en Conseil des ministres dans la mesure où, lors de la dernière participation à la CAN, le peuple togolais fut déjà fortement mis à contribution, afin de venir en ‘aide’ à l’équipe nationale ».

#FaisonsLesComptes a donc envahi les réseaux sociaux du Togo et est relayé par les médias internationaux. De quoi mettre la pression sur les autorités. Depuis quelques jours également, des investigations de médias locaux dévoilent des parties du rapport d’audit des fonds gérés en 2013. Mais la campagne bat son plein. Certains y vont jusqu’à demander aux joueurs de l’équipe nationale d’évoquer le sujet afin de permettre une meilleure mobilisation autour d’eux pour la prochaine échéance. Florilège de tweets.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com