Afrique Ramy Bensebaini : « Tout faire pour réussir une bonne CAN 2017 »

bensebaini-can-2017

La CAN 2017 débutera dans maintenant un peu plus de 10 jours, et chaque état-major s’apprête pour la compétition. C’est les cas des Fennecs d’Algérie qui sont actuellement en regroupement pour un stage de préparation au CTN de Sidi Moussa. Après l’annonce de la liste des 23 joueurs retenus par Georges Leekens et les interminables débats qui en ont suivi, l’heure est désormais au rassemblement et à l’unité. Le jeune joueur de Rennes Ramy Bensebaini qui fait son retour en sélection après plus d’un an d’absence, va disputer sa première grande compétition avec les Verts après avoir raté les Jeux Olympiques. Ramy Bensebaini arrive à la CAN 2017 pour soulever le trophée.

« Nous préparons cette CAN dans les meilleures conditions possibles. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend, et nous allons faire le maximum pour être à la hauteur et faire plaisir à nos supporters au Gabon », a confié Ramy Bensebaini dans des propos relayés par Le Buteur.

Alors que la polémique a enflé sur sa non convocation depuis quelques mois, le joueur dit avoir oublié tout ça et qu’il se concentre maintenant à gagner sa place.

« J’ai été très content d’apprendre ma convocation pour la CAN. Je me suis dit que mon travail et mes efforts en club ont été récompensés. Après, il faudra continuer à travailler pour gagner la confiance du sélectionneur et essayer de s’imposer comme titulaire en Equipe nationale », a ajouté le joueur.

La CAN 2017 approche à grands pas et le cœur de 40 millions d’Algériens bat de plus en plus fort. A moins de quinze jours du coup d’envoi de l’épreuve continentale, Ramy Bensebaini est plus que jamais motivé. Le défenseur central du Stade rennais n’a pas manqué d’évoquer le but visé par les Verts à a cette CAN 2017.

« Notre premier objectif est de bien entamer la CAN en remportant notre premier match. Après, on essayera de bien gérer la suite de notre parcours et d’essayer d’être à la hauteur des espérances du peuple algérien. Je dirais que nous avons les mêmes chances que les autres sélections. L’EN dispose d’un bon groupe de joueurs et nous allons tout faire pour réussir une bonne CAN, Inch’Allah. »

L’Algérie, qui court après un sacre continental depuis 1990, va devoir cravacher dès la phase de poules de la CAN 2017 (14 janvier-5 février), avec notamment la Tunisie et le Sénégal dans son groupe.  Après une entrée en matière plus qu’abordable contre le modeste Zimbabwe, c’est un derby du Maghreb qui attend l’Algérie, contre la Tunisie.  Et le dernier match, peut-être décisif dans la perspective d’une qualification pour les quarts de finale, verra l’affrontement de la meilleure attaque des qualifications (25 buts) et du Sénégal, seule sélection à avoir remporté ses six matches.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com