Afrique Bénin : Le football toujours dans l’impasse malgré Talon ?

Bénin

Le Bénin n’est pas encore prêt à mettre un trait sur la crise qui secoue son football depuis quelques années. Et pourtant l’installation du bureau consensuel de la Fédération de football par le gouvernement de Patrice Talon avait présagé un avenir meilleur. Jusque là, aucune date n’est évoquée pour la reprise du championnat.

On dirait que les Béninois se plaisent bien dans ce laxisme depuis quelques années. Le football ne roule plus à cause d’une crise interminable qui dure plus de deux ans. Au moment où tous les pays prennent sur eux d’organiser des championnats d’élite et de divisions inférieures, les responsables du football se taclent par des décisions arbitraires, de l’injustice et de la méchanceté.

Ainsi il y a eu du retrait de l’agrément à la Fédération béninoise de football, ce qui a conduit à la suspension du Bénin par la FIFA. « Sans préjuger des raisons ayant motivé le ministre de la Jeunesse, des Sports et Loisirs à agir ainsi et des conséquences concrètes de la mise en œuvre de ses décisions, celles-ci vont à l’encontre des statuts de la Fifa qui stipulent que les associations membres doivent gérer leurs affaires internes en toute indépendance (articles 13 et 17) » c’est en ces moment que la FIFA avait dénoncé le 9 avril 2015 l’immixtion du gouvernement lorsqu’un huissier avait envoyé un courrier pour la fermeture du siège. Conséquence, le championnat en cours, a été suspendu.

 Talon le sauveur?

L’élection de Patrice Talon à la magistrature suprême sonne comme un nouveau départ dans les tous secteurs, y compris celui du football. Patrice Talon n’a pas mis du temps pour mettre le pied sur le plancher. Une réunion consensuelle a eu lieu où tous les protagonistes étaient représentés pour trouver des solutions de sortie de crises. Mis en confiance depuis ce temps, les acteurs perdent espoir suite au mutisme de ce nouveau bureau installé. On se pose la question, qui sera alors le détonateur de cette décision, puisque depuis leur installation le 12 décembre 2016, aucune réunion n’a été organisée pour situer l’opinion sur une reprise éventuelle du championnat. Certains trouvent la raison dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations qui a eu lieu au Gabon du 14 janvier au 05 février 2017.

Mais alors, les pays qui ont participé à cette CAN 2017 ont déjà redémarré leur championnat sans parler de fatigue ni de financement. Aussi les Ecureuils ont brillé par leur absence après avoir été sortis lors de la dernière journée des éliminatoires par le Mali.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !