Afrique Elections CAF 2017: Déjà des menaces et intimidations ?

hayatoucaf

La course à l’élection à la présidence de la CAF (Confédération africaine de football) promet d’être intéressante. L’annonce ce week-end du soutien de la Cosafa au candidat malgache Ahmad Ahmad a provoqué quelques remous du côté du Caire.

Au siège de l’institution continentale, un autre événement a mis tout le monde sens dessus dessous. Dans un courrier, Philip Chiyangwa, président de la ZIFA (Fédération zimbabwéenne de football) et nouveau patron de la COSAFA a également invité ses pairs de la zone à une rencontre le 24 février prochain à Harare afin de célébrer son anniversaire tout comme son élection à la tête de l’institution sous-régionale. Des festivités auxquelles a d’ailleurs été convié Gianni Infantino, président de la FIFA.

 


Des craintes pour Hayatou ?

Pour la CAF, cette rencontre n’est pas la bienvenue. Dans un courrier signé du secrétaire général Hicham Al Amrani sur ordre du président Issa Hayatou, l’organisation africaine demande l’annulation de cette rencontre qu’elle estime contraire aux statuts de la CAF et qui pourrait contribuer à la « déstabilisation » de l’institution. « Nous attirons votre attention sur les obligations de toutes les associations zonales au respect de l’autorité de la CAF et à ne conduire aucune activité contraire aux objectifs de la CAF qui constituent le développement du football africain« , peut-on lire.

 


Chiyangwa a indiqué à la presse locale qu’il ne répondrait à ce courrier que si son équipe de juristes estime qu’il a enfreint les statuts de la CAF et de la FIFA en conviant ses pairs à cette rencontre. Il ajoute d’ailleurs que le président de la CAF n’avait pas vu d’inconvénients en juillet 2016 lorsqu’Amaju Pinnick, président de la NFF (Fédération nigériane de football) avait également rassemblé près de 30 présidents de fédérations africaines à rencontrer, à Abuja, Gianni Infantino lors d’une visite de ce dernier sur le continent.

En mars prochain, les associations membres de CAF vont élire un nouveau président. Deux candidats sont en lice. Le Camerounais Issa Hayatou, président depuis 1988 et en course pour un 8è mandat sera face au Malgache Ahmad Ahmad.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !