Afrique Egypte: Souleymane Coulibaly – Al Ahly que s’est-il passé ?

couliba

C’est l’actualité en Egypte et sur le continent depuis quelques jours. L’attaquant Souleymane Coulibaly a fuit le Caire et le club d’Al Ahly, indiquant être « traité comme un esclave à cause de l’argent« . Depuis, le club a contre-attaqué à la FIFA.

 


Arrivé à l’hiver dernier, l’ancien joueur de Tottenham est parti sans prévenir ses dirigeants. Plus tard, il laisse un message sur son compte Twitter. « Je ne suis pas fou, je suis parti pour une bonne raison. Je suis vraiment désolé, mais je ne pouvais pas rester plus longtemps dans cette équipe. Mon passeport a été confisqué. J’ai été forcé de faire certaines choses, comme par exemple m’incliner et prier à chaque fois que je marquais un but« , peut-on lire.

« J’ai fait de mon mieux pendant cinq mois mais j’ai atteint ma limite… Ma femme et mes enfants sont traumatisés, ma famille est chrétienne et ils ne se sentaient pas les bienvenus à pratiquer leur religion dans ce pays« , a t-il ajouté.

Evouna aime l’Egypte et Al Ahly !

Si Al Ahly ne s’est toujours pas prononcé sur le sujet, le club a saisi la FIFA pour rupture de contrat de la part du joueur. Coulibaly assume: « Si la FIFA m’empêche de jouer, je suis disposé à accepter cette sanction. La paix de l’esprit et la tranquillité sont plus importants à mes yeux« .

Une sortie qui tranche en revanche avec celle de plusieurs de ses coéquipiers. le Nigérian Junior Ajayi et le Tunisien Ali Maaloul, également étrangers du club démentent les propos de l’Ivoirien. Le Gabonais Malick Evouna qui a passé 2 saison chez les Diables rouges avant de filer en Chine, également ne comprend pas.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com