Tennis Wimbledon 2017 : Kevin Anderson, seul africain encore en course à Londres

kevin-anderson-wimbledon

Après l’élimination des Tunisiens Ons Jebour et Malik Jaziri, Kevin Anderson reste le seul africain en course à Wimbledon. Le colosse sud-africain de 2,03 m, 31 ans, de retour après avoir souffert de blessures au genou, à l’épaule et à la hanche, a battu, hier, l’Italien Andreas Seppi.

En effet, Kevin Anderson passe le cap du deuxième tour à Wimbledon. Le géant sud-africain a disposé d’Andreas Seppi, en trois manches : 6-3, 7-6 (4), 6-3 et 1h43 de jeu.

« Je suis très content. J’ai disputé un match très propre contre un joueur solide, qui retourne très bien », explique-t-il. « J’avais un bon rythme au service, je n’ai pas concédé la moindre balle de break, et je sentais également bien la balle du fond du terrain. Cela fait plaisir. Je suis, petit à petit, en train de retrouver mon meilleur niveau. J’en ai bavé avec toutes ces blessures. Je ne compte plus les visites chez le médecin », sourit-il. « J’ai encore dû abandonner à Roland Garros (NdlR: en huitièmes contre Marin Cilic) en raison d’un problème à la cuisse, mais heureusement, ce n’était pas trop grave ».

Kevin Anderson, qui a atteint la 10e place à l’ATP à l’automne 2015 dans la foulée d’une victoire en huitième de finale contre Andy Murray (ATP 1) à l’US Open, affrontera Ruben Bemelmans pour une place en huitièmes de finale à Wimbledon

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com