Afrique Standard Liège : Matthieu Dossevi se veut revanchard

dossevilieg

Annoncé sur le départ cet été, Matthieu Dossevi a repris les entrainements avec le Standard Liège. Après deux saisons passées sous le maillot rouche, l’international togolais a été pressenti en partance, cet été, vers d’autres cieux. L’Epervier togolais avait mis tout le monde d’accord lors de sa première saison à Sclessin en disputant trente-quatre matches (sept buts et quinze passes) offrant au club une Coupe de Belgique en mars 2016. La saison écoulée aura malheureusement été moins fructueuse pour le joueur de flanc qui a été freiné à de nombreuses reprises par les blessures ratant ainsi dix-huit matches.

Pour cette nouvelle saison qui s’annonce Matthieu Dossevi revient avec de nouvelles ambitions et surtout l’envie de ne pas revivre une saison pourrie.

« Mentalement et physiquement, tout le monde est bien. On a tous envie de faire une croix sur la saison passée sans oublier pour autant. La saison écoulée sera notre plus grande force car ne doit pas oublier tout ce qui s’est passé. La quasi totalité des joueurs qui ont traversé cette saison de merde est encore là. On sait d’où on vient et il faut se servir de cela pour ne plus revivre cela », a expliqué le milieu de terrain togolais au micro de Standard TV relayés par la RTBF.

En vingt-huit apparitions, Dossevi a offert cinq passes et inscrit un but. Malgré un exercice 2016-2017 en dents de scie, la cote du Togolais est toujours bonne sur le marché des transferts. C’est pourquoi, le frère cadet de Thomas Dossevi voudrait revenir en force pour réaliser une meilleure saison.

« Je suis revanchard. Tout d’abord envers moi-même. Je sais que je suis capable d’être un des meilleurs du Standard. Ce n’est pas tout de le dire, il faut le prouver. J’en ai envie. J’ai toujours clamé que j’étais bien au Standard. M’inscrire sur le long terme ici est important pour moi. Il y a vraiment quelque chose de bien à faire dans ce club », a-t-il ajouté.

A ce jour, le Standard a accueilli un nouvel entraîneur, le Portugais Ricardo Sa Pinto, ainsi que divers joueurs expérimentés (Sébastien Pocognoli, Paul-José Mpoku, Guillermo Ochoa et Agbo Uche Henry).

« On a un nouveau staff qui apporte de la fraîcheur avec un coach qui amène une autre mentalité et une autre façon de jouer. Et puis, il y a de nouveaux joueurs qui apportent, eux aussi, leur fraîcheur et leur expérience. Toute cette combinaison fait que cela tourne, pour le moment, plutôt bien. On sent une grosse envie de faire une bonne saison et de mettre tout de suite une bonne dynamique en marche. Je pense que la direction a effectué un recrutement intelligent », a confié un Matthieu Dossevi qui compte bien participer activement au renouveau du club liégeois.

Né dans la région de Tours dans une famille de footballeurs, Matthieu Dossevi devient professionnel à 20 ans au Mans, son club formateur, avec lequel il découvre la première division. Son passage remarqué à Valenciennes, de 2010 à 2014, attire les recruteurs étrangers. En 2014, il quitte la France pour la Grèce et l’Olympiakos, où il joue la Ligue des champions, avant de s’engager en 2015 en faveur du Standard de Liège. Matthieu Dossevi est un milieu de terrain très offensif, doté d’une excellente frappe du pied droit. Il a choisi de défendre les couleurs du Togo, le pays de son père, et a connu sa première sélection en 2014.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !